29 Juin 2017

Somalie: Des milliers d'enfants menacés de mort par la sécheresse

Photo: Muse Mohammed
Fakra, âgé de deux ans, a des brûlures distinctes sur sa poitrine et son temple, souffrant d'une malnutrition sévère, ses parents ont essayé des remèdes traditionnels pour l'aider, comme l'utilisation de bâtons brûlants pour brûler la source de la douleur. Elle est traitée dans l'hôpital régional de Baidoa.

Save The Children pousse un nouveau cri d'alarme concernant la Somalie. L'organisation humanitaire vient de mener une enquête de terrain et son constat est inquiétant: plus de 20 000 enfants risquent de mourir dans les prochains mois des conséquences de la sécheresse. Les cas de malnutrition sévère ont très fortement augmenté dans la moitié des districts étudiés, et certaines zones pourraient clairement être considérées en état de famine.

En avril, 1,5 milliard de dollars avaient été demandés à la communauté internationale. Jusqu'à présent, seuls 550 millions ont été collectés. Il y a eu des aides très généreuses des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, mais leurs contributions vont bientôt être épuisées. Dans certaines régions, quasiment 10% des enfants risquent de mourir de faim. C'est un chiffre astronomique, car on entre dans une situation d'urgence dès qu'on dépasse 1%.

En savoir plus

La FAO franchit un cap important dans sa campagne de prévention contre la famine

A ce jour, 12 millions d'animaux ont été traités contre les maladies du bétail et autres… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.