5 Juillet 2017
Content from our Premium Partner

African Media Agency (Dubai)

Le Kenya établit une base de production solide, l'EAC représentant un cinquième des exportations

communiqué de presse

Les membres de la communauté est-africaine (EAC) représentaient un cinquième du total des exportations du Kenya en 2016, selon le dernier rapport de l'ICAEW (Institut des experts-comptables d'Angleterre et du Pays de Galles).

Dans le rapport Economic Insight: Africa Q2 2017 paru aujourd'hui, l'organisme comptable et financier estime que le Kenya va considérablement bénéficier d'une croissance économique forte de ses partenaires régionaux qui lui permettra de tirer parti d'une demande accrue de la part de ces économies.

Le rapport, commandé par l'ICAEW et produit par le partenaire et prévisionniste Oxford Economics, fournit un aperçu de la performance économique de la région. Il se concentre en particulier sur le Kenya, la Tanzanie, l'Éthiopie, le Nigeria, le Ghana, la Côte d'Ivoire, l'Afrique du Sud et l'Angola.

Selon ce rapport, le continent africain représentait 41 % des exportations du Kenya en 2016 alors que l'Europe et l'Asie représentaient chacun approximativement un quart des exportations totales. L'Ouganda occupait la place de la destination d'exportation individuelle la plus importante pour le Kenya car elle représentait 11 % des exportations totales durant l'année 2016.

Les produits agricoles tels que le thé et les fleurs représentaient la majorité des exportations. Cependant, bien que le pays ait un avantage en termes de valeur ajoutée comparé à ses pairs africains régionaux, ce scénario se limite à l'Afrique. Les recettes provenant de ces marchandises dépendent principalement de facteurs tels que les prix des marchandises au niveau mondial et les conditions météorologiques du pays (qui affectent la production) mais pas nécessairement de l'état du commerce mondial.

Michael Armstrong, directeur régional d'ICAEW Moyen-Orient, Afrique et Asie du Sud, déclare : « Le Kenya pourrait tirer parti d'une croissance plus forte dans la région de l'Afrique de l'Est dans la mesure où il est bien placé pour profiter de la demande accrue en matière de produits manufacturés. En outre, sa situation et son infrastructure de transports relativement développée permettront au pays d'être une passerelle vers la région est-africaine. »

L'EAC est considérée comme étant la communauté économique la plus progressiste d'Afrique. La collaboration relative à l'infrastructure régionale a atteint un niveau rarement égalé sur le continent grâce à la construction en cours du corridor de transport Lamu-Sud-Soudan-Éthiopie (LAPSSET). En outre, un système de territoire douanier unique (SCT) prendra effet au sein de l'EAC à partir du 31 juillet, facilitant le commerce entre les états membres en connectant électroniquement les systèmes de dédouanement des pays. Un programme pilote comprenant certaines marchandises et points d'entrée a engendré des résultats positifs, et, dans le cas où la mise en œuvre est fructueuse, le SCT pourrait stimuler le commerce dans la région de manière significative en réduisant le coût des transactions commerciales.

Toutefois, cette communauté est également confrontée à certaines difficultés comme la récente mise en garde de la Commission Économique pour l'Afrique des Nations-Unies (UNECA) relative à la signature de l'Accord de Partenariat Économique (APE) entre l'EAC et l'Union Européenne (UE). La mise en œuvre de l'accord dans sa forme actuelle n'est pas de bonne augure. Le Kenya pourrait être le grand perdant, en l'absence de cet accord : dans la mesure où il ne fait pas partie des pays les moins avancés, il ne bénéficierait pas d'un accès en franchise de droits et de contingents au sein du programme « Tout sauf les armes » de l'UE.

Les barrières non tarifaires représentent une autre préoccupation importante des états membres de l'EAC. Un outil de suivi a identifié 19 barrières non tarifaires non résolues, allant des restrictions concernant les exportations de bœuf kenyan vers l'Ouganda, jusqu'à la nécessité pour les entreprises exportant vers la Tanzanie de déclarer, ré-étiqueter et tester à nouveau des produits déjà certifiés par d'autres états partenaires.

Le rapport complet Economic Insight: Africa est disponible ici : http://www.icaew.com/en/technical/economy/economic-insight/economic-insight-africa

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Institute of Chartered Accountants in England and Wales.

Contact presse :

Jamie Douglass, Service de presse de l'ICAEW, +44 (0)20 7920 8718 ou par e-mail James.Douglass@icaew.com

Corazon Sefu Wandimi, Tell-Em Public Relations East Africa, +254 20 260 9990 ou par e-mail corazon.sefu@tell-em-pr.com

Note aux rédacteurs :

À propos de l'ICAEW

1. L'ICAEW est un organisme professionnel leader au niveau mondial qui promeut, encourage et accompagne plus de 147 000 experts-comptables. Nous proposons des services de certification et de développement professionnel, partageons nos connaissances, nos idées et notre expertise technique et protégeons la qualité et l'intégrité de la profession comptable et financière

En tant que leaders des domaines de la comptabilité, de la finance et des affaires, nos membres disposent des connaissances, des compétences et de l'engagement nécessaires au maintien de l'intégrité et des normes professionnelles les plus exigeantes. Ensemble, nous contribuons à la réussite des individus, des organismes, des communautés et des économies dans le monde entier.

Grâce à nous, vous pouvez faire des affaires en toute confiance.

2. L'ICAEW est un membre fondateur de Chartered Accountants Worldwide et de la Global Accounting Alliance.

À propos d'Oxford Economics

Oxford Economics est l'un des principaux cabinets de conseil dans le monde. Il fournit des analyses sur 200 pays, 100 secteurs et 3 000 villes. Ses outils analytiques offrent une capacité inégalé de prévision des tendances économiques et leurs répercussions sociales, économiques et commerciales. Basé à Oxford, en Angleterre, avec des centres régionaux à Londres, New-York et Singapour, et des bureaux dans le monde entier, le cabinet emploie l'une des équipes de macro-économistes et de spécialistes en leadership visionnaire les plus importantes au monde.

Source: Institute of Chartered Accountants in England and Wales

Copyright © 2017 African Media Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.