2 Juillet 2017

Afrique: Cosafa Cup - Quart de finale - Ça passe pour la Zambie et le Lesotho

La Zambie et le Lesotho rejoignent le carré final de la Cosafa Castle Cup 2017 en battant respectivement le Botswana et la Namibie en quarts de finale du tournoi. Les Chipolopolos se sont imposés dans la douleur face aux Zebras (2-1) tandis que Les Lukuena (crocodiles) ont dû attendre la séance fatidique des tirs au but (5-4) pour éliminer les Brave Warriors (0-0 après 90 minutes de jeu).

La Zambie et le Botswana ont ouvert le bal des quarts de finale. L'arbitre mauricien Ahmad Heeralall a donné le coup d'envoi au Stade Royal Bafokeng quand l'horloge tapait sa troisième heure de l'après-midi.

D'emblée, la Zambie a mis le pied sur le ballon, contraignant ses antagonistes du jour à reculer dans leur camp. C'est presque dans la logique des choses que les Chipolopolos ont ouvert le score dès la 10ème minute de jeu grâce à Brian Mwila.

Réveillés par ce but survenu tôt dans le match, les Zèbres du Botswana ont décidé de sortir de leur cage et ont par conséquent obligé les Zambiens à rétrograder d'un cran sur le terrain. Après la demi-heure de jeu et cette première alerte de Omaatla Kebatho pour les Botswanais, le match a commencé par mieux s'équilibrer. Cependant à la pause, le tableau a toujours affiché un score de 1 but à 0 en faveur de la Zambie.

De retour de vestiaire, le Botswana s'est offert plus d'occasions mais c'est la Zambie qui a réalisé le break à la 70ème minute quand l'Homme du match Justin Shonga a doublé la mise pour son équipe, bien aidé il est vrai par le défenseur botsawanais Mosimanyana. Ce dernier a en effet dévié le tir de l'attaquant du Nkwazi FC, trompant ainsi son propre gardien de but Mwampole Masule.

Ce deuxième but encaissé n'a pas pour autant découragé les joueurs du Botswana. Ils avaient même eu l'opportunité de réduire le score en obtenant un penalty trois minutes après la seconde réalisation zambienne quand le remplaçant Thabang Sesinyi s'est fait fauché dans la surface de réparation. Voulant faire justice lui-même, Sesinyi a malheureusement vu son tir repoussé des deux mains par le portier zambien Allan Chibwe.

Les Botswanais ont fini par marquer à la 79ème minute grâce à Kabelo Seakanyeng. Ils ont même pu égaliser à la 86ème minute sans un plongeon de grande classe du gardien Allan Chibwe sur un tir limpide du milieu de terrain des Zèbres Lemponye Tshireletso. Avec sans doute quelques regrets, le Botswana, finaliste malheureux de la précédente édition du tournoi, s'incline donc sur le score de 2 buts à 1 et vient de perdre pour la troisième fois en Cosafa Cup face à la Zambie après le 3-0 de l'an 2000 à Lusaka, puis le 1-0 de 2006, également dans la capitale zambienne.

Le second quart de finale s'est soldé sur le score nul et vierge durant le temps règlementaire. Vainqueur de l'édition 2015, la Namibie et son adversaire de la soirée le Lesotho n'ont pu marquer le moindre but après 90 minutes de jeu malgré quelques occasions de part et d'autre. Les namibiens de Deon Hotto (Homme du match) se sont néanmoins montrés plus entreprenants durant la partie. Malheureusement, les deux équipes ont dû se départager aux tirs au but et la séance a souri aux Crocodiles lesothans (5-4).

Entrée en lice de la championne en titre

L'Afrique du Sud défendra son titre à partir de ce dimanche 2 juillet à Bafokeng. A 17h locale, les Bafana Bafana qui abritent également cette édition 2017 de la Cosafa Castle Cup s'opposeront aux Taifa Stars de la Tanzanie, victorieux du groupe A. Le vainqueur de cette confrontation retrouvera la Zambie en demi-finale.

Le Lesotho de son côté attendra le dernier quart de finale mettant aux prises le Swaziland au Zimbabwe, leader du groupe B, avant de connaître son adversaire pour le carré final.

Afrique

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

La polémique enfle après la nomination par l'OMS, le 18 octobre, du président zimbabwéen… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.