10 Juillet 2017

Mali: Le FMI décaisse 43 millions de dollars

Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la septième revue des résultats obtenus par le Mali dans le cadre d'un programme économique appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

Selon un communiqué, l'achèvement de la revue permet de décaisser 31,65 millions de DTS (environ 43,96 millions de dollars), ce qui porte le total des décaissements au titre de l'accord à 91,65 millions de DTS (environ 127,29 millions de dollars), soit 49,1 % de la quote-part.

En outre, ajoute la même source, le Conseil d'administration a approuvé la demande des autorités d'une prolongation d'un an de l'accord FEC, jusqu'au 17 décembre 2018, et une augmentation de l'accès aux ressources de 88,6 millions de DTS, soit 47,5 % de la quote-part.

Le financement supplémentaire et la prolongation de l'accord appuieront les efforts déployés par le pays pour mettre en œuvre l'accord de paix, s'attaquer aux besoins de financement de la balance des paiements qui y sont liés et maintenir la continuité du programme. L'accès total du Mali aux ressources au titre de l'accord en vigueur sera ainsi porté à 186,6 millions de DTS (environ 259,16 millions de dollars), soit 100 % de la quote-part.

Le Conseil d'administration a approuvé l'accord FEC en faveur du Mali le 18 décembre 2013 pour un montant équivalant à 30 millions de DTS (environ 42,5 millions de dollars à l'époque).

Mali

Journée mondiale de la contraception

Le Mali est l'un des pays le plus en retard au monde dans le domaine de la contraception. Pourtant, ces dernières… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.