12 Juillet 2017

Ouganda: Haut Uélé - L'administrateur du territoire de Dungu plaide pour l'éradication de la LRA

L'administrateur du territoire de Dungu dans la province du Haut Uelé, Christophe Ikando, demande aux FARDC et aux casques bleus d'éradiquer les miliciens de la LRA.

Il fait remarquer que la situation sécuritaire précaire territoire dans ce territoire est caractérisée par des enlèvements, pillages, et exploitation des ressources minières par les rebelles de la LRA.

Christophe Ikando a présenté cette situation mardi 11 juillet à la délégation conjointe de commandement et d'évaluation, MONUSCO-FARDC, conduite par le commandant adjoint de la force de la MONUSCO, le général Commins et le commandant de la 3eme zone de défense, le général Léon Mushale.

Le commandant secteur des FARDC dans la région, le Général Bonane, indique que la présence des éleveurs Mbororo, complices de ces rebelles, est un obstacle dans le travail de la sécurisation de la zone.

Pour le commandant adjoint de la force onusienne, les rebelles de la LRA restent un problème fondamental et structurel d'insécurité et de violences dans la région des Uélé qu'il faut absolument combattre. Le général Commins a instruit le contingent marocain déployé dans la région à plus de mobilité, en menant notamment des patrouilles de domination pour rassurer les populations et assurer sa sécurité.

Le général Léon Mushale a promis un renfort militaire et logistique afin de mettre fin au phénomène LRA dans la région.

Ouganda

Un projet de changement constitutionnel du droit des terres inquiète

La semaine dernière, le gouvernement a proposé au Parlement un texte pour modifier la Constitution.… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.