12 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Pullman GHK - Autorités et professionnels du Gender réfléchissent sur la parité homme-femme

La Troisième édition du Forum des Ministres et Chefs de division ayant en charge le genre a débuté hier, mercredi 12 juillet 2017, au Grand Hôtel Kinshasa.

Ce forum va se dérouler pendant trois jours, soit du 12 au 14 Juillet 2017, offrant ainsi un cadre de concertation, un espace de dialogue et d'harmonisation entre le niveau national et provincial. Cette interaction répond au besoin de la mise en place d'un mécanisme institutionnel qui permette d'impulser une vision nationale coordonnée en ce qui concerne l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Au moins 73 personnes prennent part à ce Forum.

Il s'agit essentiellement des Ministres et Chef de division ayant en charge le genre, mais aussi des représentants des organisations féminines, des partenaires techniques et financiers et des représentants des agences du système des Nations Unies qui accompagnent les Ministères dans cette nouvelle dynamique de coordination, de communication et de partage d'expériences. La cérémonie d'ouverture a connu la participation de M. le Ministre d'Etat en relation avec le Parlement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga, qui a représenté le Premier Ministre Bruno Tshibala empêché, de Mme Chantal Safou, Ministre national de Genre, Enfant et Famille, et de Mme Awa Ndiaye Seck, Représentante de l'ONU- Femmes en RDC.

Participants

Il y a plusieurs représentants des institutions et structures au niveau national et provincial dont ceux de la Ministre du GEEFA et quelques membres de son cabinet, le Conseiller en genre de la présidence de la République, le Conseiller en genre de la Primature, les Ministres provinciaux en charge du Genre, les chefs de division provinciaux en charge du Genre. Y sont aussi retrouvés, les cadres du GEEFA au niveau national, les membres du secrétariat du GTG au niveau national, les experts ciblés de la société civile de Kinshasa, les partenaires techniques et financiers et, enfin, les Agences du Système des Nations Unies. Ce qui fait un total précis de 73 personnes.

Les visés

Cinq thématiques, retenues lors de la deuxième édition du Forum des Ministres ayant en charge le genre organisé en 2016, seront abordées et constituent l'ossature même du programme de ces assises. Il s'agit de la participation politique des femmes et le leadership féminin, l'autonomisation économique de la femme, la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le Genre, la lutte contre le mariage précoce, la situation des femmes en rapport avec la paix et la sécurité. A ce troisième rendez-vous du genre, les provinces telles que Haut Katanga, Ituri, Kwango, Haut Lomami, Kasaï Central, Lualaba, Kwilu, Nord Kivu, Sankuru, Maniema, Tshopo, Kongo Centrale.

Procéder à un état des lieux de la mise en œuvre, aux niveaux national et provincial, de principales recommandations du deuxième Forum des Ministres et Chefs de Division en charge du genre, de la femme et de l'enfant. Procéder à un état des lieux, aux niveaux national et provincial, de l'égalité de sexe, de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l'enfant. Partager l'expérience sur le fonctionnement du GTGP (Haut- Katanga et Nord-Ubangi, Kongo-central, Kwilu, Tshopo, etc.) Puis, voire comment produire une feuille de route commune sur les questions du genre en ressortant les priorités communes, aux niveaux national et provincial. Voilà, à tout dire, les grands axes de ce rendez-vous où la cause de la femme et l'équilibre homme-femme seront à l'honneur.

Congo-Kinshasa

Hospitalisé, Diomi Ndongala en appelle à la CNDH pour sa libération

L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala en appelle, ce jeudi 21 septembre, à la Commission nationale… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.