12 Juillet 2017

Gabon: RHM - La mise en place d'un programme d'action pour le parti

Le Bureau du secrétariat exécutif du Rassemblement Héritage et Modernité s'est réuni ce mercredi 12 juillet 2017 à Libreville. Une rencontre du Bureau qui a permis la mise en place d'un programme d'actions qui sera mis en exécution tant dans la capitale Libreville, qu'à l'intérieur du pays, avec des responsables provinciaux qui serviront directement de relais au Président et au Secrétaire général de la formation politique.

Le Bureau du secrétariat exécutif du Rassemblement Héritage et Modernité(RHM) s'est réuni autour de son secrétaire exécutif, Michel Menga M'Essone. Après le congrès de la mutation du Front pour l'Unité Nationale et le Développement Utilitaire (FUNDU) en RHM, il était du devoir du secrétariat exécutif du RHM d'organiser les retrouvailles pour non seulement, une prise de contact, mais surtout, pour mettre en place un programme d'actions pour mettre en musique les activités de la formation politique,soutien de Jean Ping. « Nous sommes réunis ce matin en Rassemblement Héritage et Modernité. Après le congrès, il est normal que les membres du directoire du RHM se retrouvent pour une prise de contact entre nous, de façon à échanger sur le congrès qui a été organisé, auquel nous avons pris part et puis, envisager l'avenir. Nous avons à implanter de façon définitive, à corriger les structures de base qui existent dans ce pays ; à les exhumer, à les redynamiser pour que RHM puisse vivre et participer à l'action politique de ce pays » dira t-il.

Le secrétaire exécutif du RHM tient à la notion de la responsabilité ,au respect et surtout à la discipline. Toute chose qui pour lui, doit être une vertu.C'est dans cette optique qu'il rappelle aux uns et aux autres que : « Chacun doit jouer sa partition .Les responsables ont été désignés pour que nous puissions mettre en place ce programme d'activités que nous allons exécuter. »

Michel Menga veut d'un parti actif, un parti qui vit non seulement à Libreville la capitale, mais également à l'intérieur des neuf provinces du pays. « Nous voulons que notre parti soit un parti qui fonctionne réellement .Nous avons neuf provinces. A l'intérieur de ces neuf provinces, il y a des hommes et des femmes qui y vivent. Nous voulons que notre parti ait une vie réelle au quotidien dans ces différentes provinces. Nous ne voulons pas un parti centralisé à Libreville pour que toutes les décisions viennent de la capitale. Nous voulons qu'au niveau des provinces, il ait une vie réelle du parti. Il y a un responsable de haut niveau à la tête de chaque province qui anime les activités du parti, indépendamment du président et de son secrétaire général. Il sera l'animateur principal et le relais du parti à l'intérieur du pays. Il est responsable et comptable de toutes les activités » lance t-il.

Quant au faible taux des femmes qui, visiblement sont sous-représentées au sein du bureau exécutif du RHM, Michel Menga a dit avoir besoin de leur onction et de leur expertise.« Nous avons le souci de veiller à ce que la gent féminine soit avec nous. Nous le souhaitons vivement. Nous allons nous battre pour que les femmes soient au même niveau que les hommes, de façon à ce qu'elles comprennent que leur action est toute aussi importante ; sinon plus, car nos vies, on les doit aux femmes. C'est grâce à elles que nous sommes dans ce monde ».

Le RHM,par la voix de son secrétaire exécutif n'a pas manqué de réaffirmer son soutien à Jean Ping. Aussi a-t-il fustigé l'entrave faite à la liberté de la presse gabonaise, qui, quotidiennement est soumise à rude épreuve. La presse, dit-il, est l'essence du peuple. C'est le carburant du peuple. C'est vous, hommes des médias, qui donnez les idées pour édifier le peuple. »

Gabon

Week-end européen - Aubameyang voit double, Biram Diouf aussi

Notre revue hebdomadaire des buteurs africains du week-end dans le 5 majeur en Europe revient. Plus »

Copyright © 2017 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.