13 Juillet 2017

Madagascar: Orange - Un accord pour un nouveau câble sous-marin très haut débit

Orange renforce sa présence dans l'Océan Indien en signant un accord de construction et de maintenance pour un nouveau câble très haut débit, FLY-LION3 (Lower Indian Ocean Network).

Le consortium, dont Orange fait partie avec la Société Réunionnaise du Radiotéléphone et Comores Câbles, prévoit pour 2018 la mise en service de ce nouveau câble en fibre optique long d'environ 400 km. Il s'agit d'une extension des câbles existants LION et LION2. Ces deux câbles, mis en service respectivement en novembre 2009 et avril 2012, relient les îles de l'Océan Indien tels que l'Île Maurice, Madagascar, la Réunion et Mayotte ainsi que le Kenya avec un point d'atterrissage à Mombasa.

Dès sa mise en service, ce nouveau câble FLY-LION3 offrira une deuxième connexion au réseau international pour Mayotte ainsi qu'une liaison directe à la Grande Comore. FLY-LION3 sera également connecté au câble EASSy, qui longe toute la côte Est d'Afrique, pour apporter une sécurisation renforcée des communications et des accès Internet haut-débit dans la région. Notons qu'Orange fait partie du consortium EASSy depuis la mise en service du câble en juillet 2010. Ce qui offre ainsi une connectivité enrichie et sécurisée à tous les pays desservis, y compris Madagascar.

Technologie plus performante. En outre, FLY-LION3 renforce le réseau des opérateurs dans l'archipel des Comores et apporte une capacité et une sécurisation sur chacun des territoires concernés, ainsi qu'une connectivité accrue vers le reste du monde grâce aux destinations offertes par les autres câbles LION, LION2 et EASSy. Le câble FLY-LION3 sera en fait conçu avec deux paires de fibres et équipé de multiplexage en longueur d'ondes permettant d'atteindre une capacité de 20x100Gbps par paire, pour une capacité totale de quatre térabits par seconde. Il faut savoir que ce multiplexage en longueur d'ondes est la technologie la plus performante utilisée actuellement dans le domaine des câbles sous-marins. Ce qui permettra d'accompagner la croissance du très haut débit internet sur les deux territoires pour de nombreuses années. Cette capacité complète celle déjà offerte par les câbles actuels LION, LION2 et EASSy.

Un chiffre d'affaires de 40,9 milliards d'Euros. Avec une participation dans plus de 40 câbles sous-marins et consortiums internationaux ainsi que des investissements majeurs, Orange s'emploie à développer la qualité de service de son réseau mondial. Ces efforts contribuent à l'ambition d'Orange d'offrir une connectivité enrichie à ses clients et de les connecter à leurs essentiels, a-t-on évoqué. Rappelons que le groupe Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 40,9 milliards d'euros en 2016.

Il compte également 154 000 salariés au 31 mars 2017, dont 95 000 en France. Présent dans 29 pays, y compris Madagascar, le Groupe servait 265 millions de clients dans le monde au 31 mars 2017, dont 203 millions de clients mobile et 19 millions de clients haut débit fixe. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit, a-t-on conclu.

Madagascar

Révision de la Constitution - La contestation est généralisée

La société civile a donné le ton quant à la révision de la Constitution. Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.