13 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Forum des ministres et chefs des divisions provinciaux en charge du Genre - Chantal Safou plaide pour la mise en place d'un mécanisme institutionnel de la promotion de la femme et de l'égalité des sexes !

Il s'est ouvert dans la matinée d'hier, mercredi 12 juillet 2017 au Salon Congo de Pullman Grand Hôtel, les travaux de la 3ème édition du Forum national des Ministres et Chefs de divisions provinciaux en charge du genre.

C'est le Ministre d'Etat en charge des Relations avec le Parlement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga qui a ouvert ces assises au nom du Premier, Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe. Patronne de la cérémonie, la Ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa a, lors de son discours, exprimé son vœu de voir ces assises accouchées des recommandations réalistes et réalisables. Aussi, la Patronne du Genre, Enfant et Famille a salué l'appui financier du PNUD et de l'ONU-Femmes qui a permis la mise en œuvre de nombreux programmes et projets visant la promotion de la femme et l'égalité des sexes à Kinshasa et dans toutes les autres provinces du pays.

Fort de cet aspect de chose, Chantal Safou Lopusa soutient l'hypothèse selon laquelle la Coordination et le suivi de la mise en œuvre de ces programmes et projets exigent la mise en place d'un mécanisme institutionnel coordonné de la promotion de la femme et de l'égalité des sexes.

C'est d'ailleurs, à en croire ses propos, le sens qu'il faut donner aux présentes assises qui vont permettre aux ministres provinciaux et chefs de divisions qui ont le genre dans leurs attributions de réfléchir pendant trois jours. Sans détour, le Ministre du genre, Enfant et Famille a profité de l'occasion pour remercier et féliciter tous ceux qui travaillent avec ardeur à la promotion des droits de la femme, en général, et pour la tenue de ces assises, en particulier. «Je pense ici, aux cadres et agents de mon Ministère, qui ont tout donné pour que nous nous réunissions aujourd'hui.

Mon vœu le plus ardent est que ce forum de tous les acteurs du genre devienne, effectivement, un cadre de réflexion, d'évaluation, d'orientation et de planification stratégique en vue de coordonner nos différentes actions pour un monde 50/50, à l'horizon 2030. De même, j'invite tous les Ministres et Chefs de divisions provinciaux, en charge du genre, à réfléchir sur les mécanismes devant assurer une plus grande implication technique et financière du Gouvernement central et des gouvernements provinciaux à la tenue de ce Forum», a-t-elle déclaré lors de son allocution.

Peu avant de clore son propos, elle a exprimé un vif souhait, celui de voir les présentes assises amener les uns et les autres à resserrer les liens, à travers un travail assidu durant ces trois jours, pour ne privilégier que l'intérêt de la femme, et le bien-être de toute la nation congolaise, car ensemble, insiste-t-elle, nous arriverons à des grandes réalisations. Ouvert ce mercredi 12 juillet au Salon Congo du Pullman Grand Hôtel Kinshasa, ces assises vont se clôturer, sauf changement de dernière minute, ce vendredi 14 juillet 2017 dans l'après-midi. Ci-dessous, l'intégralité du discours de Madame le Ministre du Genre, Enfant et Famille !

Congo-Kinshasa

Les richesses de la RDC entre les mains du clan Kabila?

En RDC, la famille de Joseph Kabila aurait fait main-basse sur les ressources minières du pays. Les informations… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.