13 Juillet 2017

Sénégal: Saint Gabriel ou fête patronale de l'armée des transmissions 2017 - Sous le signe de «cybercriminalité et cyberdefence - Enjeux et perspectives»

Saint Gabriel, la fête patronale de l'Armée des transmissions a été célébrée hier, mercredi 12 juillet 2017 au camp militaire de Bel-Air. Comme chaque année, un thème particulier est retenu «Cybercriminalité et cyberdefence : enjeux et perspectives». Cette fête est une tradition qui honorée chaque année durant le mois de juillet, en présence d'autorités militaires et civiles.

L'édition 2017 de la fête patronale de l'Armée des transmissions appelée Saint Gabriel, est célébrée hier, mercredi 12 juillet au camp militaire de Bel Air sous le thème «Cybercriminalité et cyberdefence: enjeux et perspectives». Un thème qui sous tend les différentes activités et débats qui s'accompagnent la célébration proprement dite. Le choix de la «cyber sécurité: enjeux et perspectives» se justifie par l'évolution des technologies qui a imposé la transformation des outils militaires, illustrée par l'avènement des cyber-Manes. Le combat numérique résulte de l'alliance entre l'informatique et des possibilités infinies des applications logiciels.

Selon le colonel Thierno Fall, Directeur des Transmissions et de l'Informatique des Armées sénégalaises, les cyber-attaques sont des menaces pour la sécurité des Etats, des sociétés et de l'économie globale. «Aujourd'hui, au Sénégal, on s'est rendu compte qu'il y a beaucoup d'attaques. Notre pays n'y échappe pas et cela interpelle les Armées au premier plan». Il renchérit: «c'est la raison pour laquelle, au niveau des Transmissions, nous avons réfléchi pour protéger le système d'information des Armées, alerter le commandement et mettre des outils à leurs dispositions pour prendre des décisions dans un environnement sécurisé», soutient Directeur des Transmissions et de l'Informatique des Armées.

Cette prise de conscience d'une nouvelle dimension se traduit pour les Armées en général, pour la Direction des Transmissions et de l'Informatique en particulier, par de nouvelles missions et par une montée en puissance des capacités technologiques et humaines pour relever des défis sans cesse renouvelés. L'émergence de menaces dans le domaine du cyberespace, en particulier les attaques contre les agences gouvernementales et les secteurs stratégiques, faisant de la cyber sécurité une priorité de toute stratégie nationale de sécurité.

D'ailleurs, un important dispositif matériel de radiocommunication, récepteur de signale, émetteur et autres ont été présenté lors de la cérémonie par la sergente-cheffe Racky Fall pour maintenir le contact avec les hommes qui sont envoyés dans les pays en conflit comme le cas du Mali et du Soudan (Darfour). Ce nouveau bijou permet une communication permanente des hommes de terrains. «Le matériel AHF qui est destinée à la communication de longue distance avec nos hommes qui sont dans certaines zones de tensions». Elle continue: «le matériel VHF est destiné pour communiquer avec les éléments qui sont à Dakar, pour savoir ce qui se passe actuellement dans la région de Dakar et dans sa banlieue», déclare-t-elle.

Saint Gabriel a été aussi marqué par l'inauguration de la place du feu colonel Jacques Ntap, le premier Directeur des Transmissions des Armées sénégalaises (1974-1988), par le général du Corps d'Armée Cheikh Gueye, Chef d'Etat-major général des Armées (CEMGA), en présence du colonel Thierno Fall et le fils du défunt, Jean-Marie Ntap. Jean-Marie Ntap, au nom de la famille, a remercié l'Armée sénégalaise pour cette reconnaissance à travers l'organisation de cette grande cérémonie en l'honneur de son défunt père.

Sénégal

Report des élections législatives - Y'En A Marre appose son vêto

La question du report des élections soulevée par le président du groupe parlementaire de Bby,… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.