15 Juillet 2017

Cameroun: Fusillade du gendarme de Kousseri

Relativement à cette tragédie qui a eu lieu cette après-midi du vendredi 14 juillet, le bilan provisoire apprend-on, parle de 04 morts dont le Capitaine Ondoua, commandant de Compagnie de gendarmerie de Kousseri.

Parmi les victimes militaires de la folie meurtrière du Gendarme Jude Woumessi, l'on dénombre : Capitaine Ondoua, commandant de compagnie, ancien porte-fanion du Général Laurent Claude Angouand, la Gendarme Ndengue Carole, et le Gendarme May Bebey.

Comme victime civile, l'on note avec regret, Madame Ibrahim, une femme préposée à la cuisine de la Compagnie de gendarmerie de Kousseri. A côté de celle-ci, le Gendarme Moulioum qui aux dires des recoupements faits par votre reporter, s'en sort vivant, mais grièvement blessé.

Quant au meurtrier à qui on impute des mobiles passionnels, ce dernier apprend-on, a été maitrisé.

Cameroun

Palais des congrès de Yaoundé - Différentes activités sportives émerveillent les enfants

Après sa cure de jouvence, le joyau architectural accueille des ateliers sur la partie basse. C'est dans la cadre… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.