14 Juillet 2017

Mali: Des terroristes s'en prennent aux symboles de l'Etat près de Djenné

Au Mali, la situation sécuritaire se dégrade toujours dans le centre du pays. Des terroristes ont attaqué un village en s'en prenant aux symboles de l'Etat. Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu un homme qu'elle présente comme un des leaders de l'attaque de la douane et de la gendarmerie de Bénéna, qui a eu lieu la semaine dernière.

Huit assaillants à moto ont pris d'assaut la mairie - fermée au moment des faits - du petit village de Kouakrou à quelques dizaines de kilomètres de Djenné.

Les terroristes ont saccagé les locaux et jeté l'ensemble des documents dans la cour, avant de descendre le drapeau du Mali, dressé sur son mat.

« Une intimidation de plus » selon le préfet de Djenné Bollé Baby, qui explique que ces « avertissements, ces menaces » sont fréquentes.

Dans le village de Kouakrou, un habitant explique que tous ceux « qui veulent collaborer avec l'Etat sont ensuite menacés et agressés » par, dit-il, les partisans du prédicateur peul Amadou Koufa.

Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu jeudi soir celui qu'elle présente comme un terroriste auteur de multiples attaques, notamment celle très récente contre la douane et la gendarmerie de Bénéna, à la frontière avec le Burkina, la semaine dernière.

Le ministère de la Défense ne donne pas plus de précisions sur l'opération, menée par la Garde nationale, qui a coûté la vie à cet homme.

Mali

Moussa Dembélé dans le viseur de Manchester United

Selon le quotidien anglais The Mirror, Manchester United envisagerait de se renforcer en recrutant deux joueurs du… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.