15 Juillet 2017

Ile Maurice: Agression à Palma - Il porte plainte à la Human Rights Commission

Ses droits en tant que citoyen de Maurice ont été bafoués. C'est ce que clame Avinash Luximon, un habitant de Palma, Quatre-Bornes. Il a été agressé, le 23 août 2016, par un groupe de quinze personnes, qui ont fait irruption à son domicile.

Les proches du jeune homme n'ont pas été épargnés. D'ailleurs, son épouse et sa mère avaient fait une déposition à la police pour coups et blessures. Toutefois, un an plus tard, la police lui apprend qu'aucune déposition n'a été faite par celles-ci. De plus, ses agresseurs courent toujours. Indigné, Avinash Luximon a décidé de déposer une plainte à la Human Rights Commission mardi concernant le cas de son épouse et sa mère.

Depuis son agression, le Quatre-Bornais dit vivre dans la peur avec sa famille. «Nous avons peur de sortir et mes enfants sont traumatisés par ce qu'ils ont vécu», raconte-t-il. Quelques jours après l'incident, il avait été arrêté par la police et placé en détention avant d'être relâché contre une caution. «Je suis une victime et on m'enferme. Comment expliquez-vous cela ?» demande-t-il. Le comble, explique un de ses amis, c'est que les présumés agresseurs se seraient trompés de cible. «C'est moi qui ai eu maille à partir avec eux, pas Avinash», soutient le jeune homme.

Quant à l'épouse et la mère du Quatre-Bornais, elles ne comprennent pas comment leurs dépositions n'ont pas été enregistrées. Avinash Luximon s'est rendu au Police Press Office pour avoir des réponses, mais l'officier en charge n'a pu l'éclairer à ce sujet. Il l'a conseillé d'écrire une lettre au commissaire de police, Mario Nobin.

Ile Maurice

Blanchiment d'argent - La commission anticorruption sur la piste d'un axe Maurice-Australie

Ajay Shanto, un commerçant, a été arrêté par l'Independent Commission against… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.