15 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Au moins un mort dans une attaque au marché central de la capitale

Une dizaine de jeunes gens armés de machettes, couteaux et armes à feu, ont attaqué le marché central de Kinshasa peu avant 14 heures (heure locale), tuant l'administratrice de ce marché et au moins un de ses gardes du corps, selon des témoins. Des sources proches de l'hôtel de ville de Kinshasa ont confirmé ce bilan.

Selon d'autres témoins, les auteurs de l'attaque portant des bandeaux rouges autour de la tête affirmaient être venus « pour libérer le pays ». Les commerces ont rapidement fermé, marchands et acheteurs quittaient en grand nombre et dans la panique le périmètre du marché central. Un reporter de Radio Okapi a constaté que les policiers et militaires arrivés en renforts quadrillaient la zone du bureau de l'administrateur du marché central.

Joint au téléphone à partir du marché central où il s'est rendu peu de temps après l'attaque, le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Célestin Kanyama a identifié les assaillants comme étant un « groupe de voleurs et criminels ». Il s'est abstenu sur le coup d'avancer un bilan.

« Ce sont des voyous, des voleurs, des criminels qui sont venus pour se ravitailler au niveau du grand marché par des moyens malhonnêtes. Ils se sont attaqués aux éléments de la Police et ont volé les biens d'autrui. Ils ont été immédiatement repoussés. La situation est calme. La population peut se calme. La Police continue à faire son travail », a dit le général Kanyama à Radio Okapi, promettant de donner tous les détails « dans les heures qui suivent ».

Congo-Kinshasa

Hospitalisé, Diomi Ndongala en appelle à la CNDH pour sa libération

L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala en appelle, ce jeudi 21 septembre, à la Commission nationale… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.