15 Juillet 2017

Cameroun: Un gardé à vue introuvable à Bertoua

Le jeune homme de 23 ans a été interpellé par un adjudant en service à la légion de gendarmerie de l'Est.

Cyrille Zalang âgé de 23 ans, footballeur de formation et de profession est porté disparu depuis la nuit du 11 au 12 juillet 2017 de la cellule où il était gardé à vue. Selon nos informations reçues, le jeune homme aurait été enlevé par un adjudant en service à la légion de gendarmerie de Bertoua. Le sujet alimente toutes les conversations à Bertoua.

En effet, le feuilleton commence en avril 2015 lorsque le jeune footballeur est Invité par le frère cadet de l'adjudant pour prendre part à un tournoi de football organisé à l'occasion de la fête du travail édition 2015. Le jeune garçon est alors hébergé au domicile familial de l'adjudant. Apres un séjour pendant lequel il s'est illustré par un comportement exemplaire, il recevra à titre de reconnaissance une somme de 30.000 FCFA offerte gracieusement par la famille du gendarme. Mais c'est sur le chemin de retour qu'il est informé par téléphone qu'il a soustrait une somme de 500.000 FCFA de la robe de la maman de du gendarme.

Depuis aucune plainte n'a été déposée contre lui. Le nommé Zalang réside à Bertoua mais, il était resté en contact permanent avec les membres de la famille du fonctionnaire et tout allait bien. L'affaire rebondit le dimanche 09 juillet 2017 aux environs de 15h, le jeune footballeur qui se rendait à un rassemblement d'avant match est interpellé au quartier Mokolo sans convocation, ni mandat d'arrêt par l'adjudant, il est menotté et conduit manu militari dans une cellule de la légion de gendarmer e de l'Est à Bertoua alors.

Toutes les démarches entreprises par les parents du jeune garçon pour obtenir la libération de leur fils sont restées vaines : « Nous avons tenté de faire valoir l'article 37 du nouveau code de procédure pénale qui a été violé sur toute la ligne, mais on a été buté à quelqu'un qui, non seulement ignore la loi mais il a aussi du mépris envers celle-ci » nous confie Me Thiery Ekole, qui assure le conseil de Zalang.

Le procureur de la République près la cour d'appel de l'Est a été informé de cette affaire. Selon nos informations le procureur avait demandé la libération du prévenu, à condition, qu'il devait se présenter, en cas de convocation chaque fois devant les enquêteurs. Curieusement dans la nuit du 11 au 12 juillet l'adjudant en service à la légion de gendarmerie de Bertoua a extirpé le jeune Zalang de sa cellule, l'a menotté, avant de le conduire à bord de son véhicule à une destination inconnue.

Le commandant de la légion de gendarmerie de l'Est, le colonel Enow Eyong que nous avons contacté nous a rassuré que la situation sera résolue. L'adjudant qu'on accuse d'avoir enlevé le jeune Zalang a refusé tout contact avec le reporter du jour.

Cameroun

Blanchiment d'argent, la France enquête sur un dauphin

Le Réseau de blanchiment d'argent de Mboutou-Mebe Coulera Paul Biya. Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.