15 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: L'apport des cliniques juridiques et one stop center dans la lutte contre les violences sexuelles

Au cours de notre précédente livraison, nous avons parlé de "La lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre ainsi que la perception des lois inhérentes". A titre indicatif, nous sommes remontés dans l'histoire pour évoquer les guerres de 1996 et 1998 en RDCongo comme une des causes de ces violences sexuelles.

Ces guerres, rappelons, n'ont pas que fait empirer la situation économique déjà déplorable mais surtout provoquer des millions de victimes dont les plus exposées et visées sont cruellement frappées par les crimes de toutes catégories. Ce sont des victimes des violences sexuelles et basées sur le genre.

Dans l'actuelle publication consécutive au cas de viol, nous restons dans la même optique tout en abordant un autre aspect concernant « Le fonctionnement et l'apport des cliniques juridiques et des One Stop Center dans la lutte contre les violences sexuelles ».

Et tout se passe toujours à Goma dans le Nord-Kivu, auprès de ces victimes des violences sexuelles et basées sur le genre où l'on observe une forte proportion de ces crimes et pour plus d'illustrations, bien que ce phénomène se répande un peu partout dans le pays.

Quelles sont les faiblesses et la force du programme Tupinge Ubakaji qui veut dire combattre le viol, projet du Pnud qu'appuie le gouvernement canadien ? Quel est l'apport du système "Cliniques juridiques et One Stop Center" contre ce fléau ?

C'est autour de cette problématique que Droits et devoirs planche dans cette livraison.

Plusieurs acteurs qui interviennent dans le secteur répondent ici aux questions de JEEF NGOY.

Congo-Kinshasa

Transition sans Kabila - HRW pousse l'ONU à l'action

L'hypothèse d'une transition sans le président Kabila gagne de plus en plus du terrain. Elle a fini par… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.