15 Juillet 2017

Afrique de l'Ouest: Sahel - Les attaques djihadistes au Mali s'étendent davantage au Burkina Faso et au Niger

Le représentant spécial des Nations unies en Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, a averti jeudi le Conseil de sécurité de l'ONU que les attaques des groupes armés extrémistes perpétrées dans le Sahel ont augmenté ces derniers mois dans les régions frontalières des trois pays

La région du Liptako-Gourma, à la frontière entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, « a connu une expansion significative des violences et des activités terroristes au cours des derniers mois, y compris des attaques transfrontalières coordonnées contre les postes de sécurité et le pillage de communautés aux frontières », a déclaré Mohamed Ibn Chambas. « Au Sahel, l'instabilité persistante au Mali se fait sentir jusqu'au Burkina Faso et au Niger, avec des attaques mortelles dans les zones frontalières », a-t-il précisé, mentionnant particulièrement les provinces du nord du Burkina Faso et les régions de l'Ouest du Niger.

Le mois dernier, le Conseil de sécurité des Nations unies avait adopté une résolution saluant le déploiement d'une force conjointe de 5.000 hommes des pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) pour combattre les djihadistes dans la région. Mais cette force n'est pas encore mise sous mandat de l'ONU.

La Mission des Nations unies au Mali (Minusma) compte 12.000 soldats et policiers. Cette force est considérée comme la mission de maintien de la paix la plus dangereuse du monde en raison de multiples attaques dont elle fait l'objet. Et malgré la présence de la force onusienne, des zones entières échappent toujours au contrôle de cette mission, régulièrement visée par des attaques terroristes.

Afrique de l'Ouest

La crise anglophone s'invite à l'assemblée Nationale - Les travaux suspendus

Pour le député issu de cette région en proie aux velléités sécessionnistes, il… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.