16 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: L'armée annonce avoir repris le contrôle de Kipese

L'armée congolaise indique dimanche 16 juillet avoir repris le contrôle de la localité stratégique de Kipese dans l'est de la RDC, occupée par une milice locale depuis la veille. Bilan: sept morts.

Samedi 15 juillet, une milice locale, les Maï-Maï Mazembe, avait pris le contrôle de Kipese, localité qui ravitaille en denrées alimentaires le grand centre commercial de Butembo. Kipese est aussi la porte d'entrée de Lubero-Centre, le chef-lieu du territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu.

Kipese a été reprise dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué à l'AFP un des porte-parole de l'armée congolaise le lieutenant Jules Tshikudi. « Le bilan des affrontements pour la reprise de la localité de Kipese est de deux militaires décédés des suites de leurs blessures et cinq Maï-Maï tués », a-t-il ajouté.

Depuis mi-juin, plusieurs groupes Maï-Maï tentent de contrôler des localités stratégiques de l'est de la RDC, affrontant l'armée régulière avec des armes lourdes et légères, selon les autorités locales et l'armée.

Par ailleurs, une coalition de groupes armés locaux revendique, au nom du Mouvement National pour la Révolution (MNR), toutes les actions menées contre l'armée congolaise.

Pour rappel la région est déchirée depuis plus de vingt ans par les différends ethniques, fonciers et par des luttes pour le contrôle des ressources minières.

Congo-Kinshasa

La MONUSCO va fermer 5 bases fixes au Nord-Kivu pour plus de mobilité

La MONUSCO fermera, à partir du 31 juillet, cinq bases fixes dans les territoires de Walikale, Masisi et Lubero… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.