16 Juillet 2017

Sénégal: Bambey - Le préfet rassure sur les risques d'inondations

Bambey — Le préfet de Bambey, Moustapha Ndiaye, s'est montré rassurant sur les risques d'inondation des centres de vote de Diourbel, à l'occasion du scrutin des législatives du 30 juillet prochain, estimant que la précaution devrait consister à prépositionner des motopompes.

"Nous avons sur les sept lieux de vote un seul qui est susceptible d'être inondé. C'est l'école Cheikh Awa Balla Mbacké que l'autorité nous a demandé d'identifier et a promis de nous accompagner pour faire face à une éventuelle inondation", a expliqué le préfet, dans un entretien accordé à l'APS, vendredi.

Pour parer à toute éventualité, il faudra selon lui prépositionner des motopompes afin de pouvoir rapidement évacuer les eaux et permettre aux électeurs d'accomplir leur devoir de citoyen, si le problème devait se poser.

l

D'après lui, la carte électorale étant réglementée par le Code électoral, on ne peut pas, du jour au lendemain, changer un lieu de vote, sous le prétexte qu'il est susceptible d'être inondé.

"Nous avons fait un constat depuis notre arrivée à Bambey, que cette école est susceptible d'être inondée. Nous en tenons compote et nous n'avons aucun crainte que nous prendrons toutes les dispositions nécessaires, si ce cas devait arriver", a rassuré le préfet.

Il s'est empressé de lancer : "Cela ne nous absout pas qu'après évaluation de l'élection, nous proposerons à l'autorité de changer ce lieu de vote qui polarise plusieurs quartiers de la ville et qui a été pendant longtemps un centre de vote.".

"Nous réfléchirons sur cela mais, pour le moment, nous prendrons toutes les dispositions nécessaires pour parer à toute éventualité", a-t-il rassuré.

Sénégal

Khalifa Sall, vers un procès

Fin des recours devant déboucher sur la liberté provisoire de Khalifa Sall qui est placé en… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.