16 Juillet 2017

Sénégal: Mbour - 12 pêcheurs et mareyeurs mis aux arrêts pour violation du repos biologique sur le poulpe

Mbour — Douze pêcheurs et mareyeurs de Mbour, Ngaparou et Joal-Fadiouth (ouest) ont été arrêtés et remis aux autorités judiciaires, pour avoir bravé l'interdiction de la pêche du poulpe, en violation de l'arrêté instituant le repos biologique sur cette espèce, pour la période du 25 juin au 25 juillet, a appris l'APS.

Le coordonnateur national du Conseil local de la pêche artisanale (CLPA), Abdoulaye Ndiaye, précise que sept pirogues sont concernées à Ngaparou, deux à Joal-Fadiouth et trois à Mbour.

Des mareyeurs ont aussi été mis à la disposition de la justice pour les délits de capture et de vente du poulpe, a-t-il signalé.

"Cette période de repos biologique a été arrêté de commun accord avec tous les CLPA du département de Mbour et a été élargi aux autres CLPA qui sont au niveau de la pêcherie du poulpe, qui s'étend de Djifer, dans la région de Fatick, à Dakar", a précisé Abdoulaye Ndiaye.

La quantité saisie tourne autour de 1,5 tonne à Joal-Fadiouth et entre 600 et 700 kg à Mbour. Le prix du kilogramme de poulpe était de 4000 francs CFA au début du repos biologique. Ainsi, la valeur globale de la quantité saisie est estimée entre trois et quatre millions de francs CFA.

La destruction a été menée par les CLPA, non loin de la plage de Joal-Fadiouth.

Sénégal

Khalifa Sall, vers un procès

Fin des recours devant déboucher sur la liberté provisoire de Khalifa Sall qui est placé en… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.