16 Juillet 2017

Tunisie: Ils ont rêvé avec eux

Auteur-compositeur et interprète, Haydar Hamdi est un enfant de la scène alternative tunisienne. On l'a connu surtout avec son excellent groupe BarBaRoots, depuis, Haydar a pris ses valises et s'en est allé conquérir d'autres contrées. Une manière de gagner en expérience musicale et humaine.

Il demeure néanmoins très attaché à ses origines, nous emmenant loin dans ses rêves ; sa musique parle de sa patrie, de politique, d'argent et d'amour à travers un succulent métissage musical de reggae, gnaoua, dub oriental sur un groove de folklore tunisien.

Des titres tirés de son album Fikra comme Bara Ghani, Fech tchoufi, Ymor zmen, Klem kadheb et d'autres encore enrobés de sonorités reggae auxquelles viennent s'ajouter la subtilité et la majesté du qanoun et bien sûr les rythmes entraînants des percussions.

Un spectacle qui raconte la jeunesse, l'amour, la quête de la liberté et qui n'a pas manqué de mobiliser fans, amateurs et autres curieux passants qui se sont arrêtés pour rêver avec ces talentueux artistes.

Tunisie

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.