16 Juillet 2017

Congo-Brazzaville: France - Pas de concert d'Héritier Watanabe à l'Olympia

Paris. Michel Delpuech, préfet de la région d'Île-de-France, a interdit le concert d'Héritier Watanabe à l'Olympia après des débordements qualifiés d'inacceptables.

Craignant des « risques de troubles à l'ordre public » lors du concert de l'artiste, considéré comme un soutien du président congolais Joseph Kabila, le préfet de Paris a interdit le concert d'Héritier Watanabe qui devait se tenir à l'Olympia, le samedi 15 juillet 2017.

Un peu avant 17 heures, heure de Paris, en dépit de l'interdiction de cette manifestation, il y a eu « des débordements, en particulier vers la place de l'Opéra où des poubelles ont été incendiées », apprend-on par un communiqué de la préfecture de police, dénonçant des « débordements inacceptables ».

Sur le très chic boulevard de la Madeleine, dans le huitième arrondissement de la capitale française, « un véhicule a été volontairement abandonné et incendié » par ses occupants, qui ont pris la fuite. Sur ce boulevard fréquenté, les passants ont paniqué, comme le montrent les images postées sur les réseaux sociaux par, semble-t-il, des touristes.

C'est à la suite de ces troubles provoqués à proximité de l'Olympia, la mythique salle de spectacle où devait se produire le chanteur Héritier Watanabe, que la préfecture de police a ordonné, à 18 heures, l'annulation dudit concert. Elle avait déjà interdit, plus tôt dans la journée, toute manifestation autour de l'Olympia en raison de « risques de troubles à l'ordre public ».

Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Les investigations se poursuivent pour identifier les auteurs de ces violences.

Héritier Watanabe, de son vrai nom Héritier Bondongo Kabeya, 34 ans, est un chanteur, danseur, et auteur-compositeur-interprète congolais. Cet ancien choriste de la paroisse de Saint-François de Kitambo a, durant 16 ans, fait ses gammes dans le groupe Wenge Musica Maison mère. Depuis avril 2015, il a opté pour une carrière en solo. Et, le concert du 15 juillet dernier était la signature d'un démarrage de sa consécration à l'international avec son récent et unique album « Retirada » déjà vendu à près de 20 000 exemplaires, indique-t-on dans l'entourage de l'artiste kinois.

Congo-Brazzaville

Le « vibrant appel » de Denis Sassou N'Guesso, à la Communauté internationale, pour sauver la Libye.

Le Président Denis Sassou N'Guesso passe à la vitesse supérieure. Depuis u'il a reçu de… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.