17 Juillet 2017

Algérie: A la découverte des œuvres de Nesach, Ser Dasé, Panchow et Bold

L'espace Seen Art Galery accueille jusqu'au 3 aout prochain une exposition collective intitulée «Delirium» réunissant les œuvres de quatre jeunes artistes contemporains, en l'occurrence Nesach, Ser Dasé, Panchow et Bold. L'exposition, offrent aux présents une palette d'œuvres et de techniques allant de la peinture à la miniature en passant par le graphisme et le dessin, a été inaugurée samedi.

Les jeunes artistes, dont les œuvres sont déjà très connues sur la Toile, proposent au public des œuvres contemporaines majoritairement inspirées de la société algérienne avec un regard souvent décalé rapporte l'APS.

L'espace Seen Art Galery accueille jusqu'au 3 aout prochain une exposition collective intitulée «Delirium» réunissant les œuvres de quatre jeunes artistes contemporains, en l'occurrence Nesach, Ser Dasé, Panchow et Bold. L'exposition, offrent aux présents une palette d'œuvres et de techniques allant de la peinture à la miniature en passant par le graphisme et le dessin, a été inaugurée samedi.

Les jeunes artistes, dont les œuvres sont déjà très connues sur la Toile, proposent au public des œuvres contemporaines majoritairement inspirées de la société algérienne avec un regard souvent décalé rapporte l'APS.

L'artiste peintre Ser Dasé, Fares Yessad de son vrai nom, expose une série d'œuvres riches en symboles basées sur les contradictions sociales et arborant généralement un masque comme déguisement social dans des toiles comme Ahfedh El Mimé (Garde le silence), L'alliance ou encore Tora (amour).

Réalisées à l'acrylique sur toile, toutes les œuvres de l'artiste soignent le trait et les détails jusqu'à se rapprocher du dessin sur ordinateur et de l'impression numérique.

Né en 1987, Ser Das, sculpteur de formation, est diplômé de l'Ecole supérieure des Beaux-arts d'Alger (Esba) en 2010 et a participé aux événements «Picturie générale lll» et «El Medred».

Portant un regard plus sévère sur la société et ses contradictions, El Panchow, Chafik Hamadi, expose une série de dessins à l'encre de Chine caricaturant l'addiction aux réseaux sociaux, les modes vestimentaires ou encore l'extrémisme religieux dans des œuvres comme Instadict, El Cor-beau ou encore Boulegya.

Diplômé de l'Esba en 2016, El Panchow avait fondé le collectif Likip pour le street-art en 2012 et participé au Festival «Artifariti» en soutien à la cause Sahraouie, à l'Open Art World à Cuba et aux événements «Picturie générale lll» et «El Medred».

Infographe et maquettiste, Abdelghani Hidouche, plus connu sous son nom d'artiste Bold, expose des œuvres de miniature contemporaine avec des influences de symboles maghrébins et africains et de Street Art.

Proposant des œuvres inspirées du Doodle Art, Nesrine Achour, Nesach, explore une palette très riche pour reproduire sur plusieurs toiles le même concept décliné sur plusieurs formats et plusieurs thèmes de couleurs intitulés Focus, Attraction ou encore Kaléidoodlestique.

Le grand public et les amateurs d'art sont conviés, ainsi, à découvrir cette nouvelle génération dont les œuvres sont pétris de fraicheurs et de réflexion sur le monde d'aujourd'hui, dans des questionnements et des visions pétris de créativité.

Algérie

Le pays enregistre des progrès importants dans la lute contre le SIDA

L'Algérie fait parti des pays ayant réalisé des progrès significatifs en matière de… Plus »

Copyright © 2017 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.