17 Juillet 2017

Cote d'Ivoire: Installation du CNIVC - Voici le commando qui va traquer la cherté de la vie

"Tous au travail pour gagner le combat contre la vie chère ». C'est par cette exhortation que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a mis en mission les membres du Conseil national de la lutte contre la vie chère (CNLVC). Ce comité installé par ses soins hier à l'auditorium de la Primature (Plateau) a principalement pour missions la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le gouvernement.

Ainsi, a expliqué le ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, le CNLVC est chargé de faire des recommandations au gouvernement sur les questions relatives à la hausse des prix et à l'approvisionnement du marché en produits de grande consommation et de première nécessité. Il veillera à la mise en œuvre effective des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie.

Le conseil assurera une veille permanente sur les prix des produits de grande consommation ainsi que sur la disponibilité de ces produits sur toute l'étendue du territoire national.

Par ailleurs, le CNVLC va suivre le respect des accords signés entre le gouvernement et les opérateurs économiques dans le cadre de la lutte contre la vie chère et suggérer des réponses aux propositions des associations de consommateurs liées au coût de la vie.

Dans le cadre de ses missions, le conseil peut également se saisir de toute autre question liée à la cherté de la vie.

Pour atteindre ses objectifs, le Conseil national a été structuré autour des trois organes que sont le Conseil de concertation, le Comité technique et le Secrétariat exécutif. Présidé par le Premier ministre, le Comité de concertation comprend 20 membres dont les ministres concernés par la lutte contre la vie chère et les premiers responsables du secteur privé et des organisations de la société civile intéressées.

Ce sont entre autres les ministres du Commerce ; de l'Industrie ; de l'Agriculture ; du Logement, les présidents de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Côte d'Ivoire ; de la Confédération Géné- rale des Entreprises de Côte d'Ivoire ; de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises et le président de la Confédération des Associations de Consommateurs.

Le Comité technique, organe de réflexion stratégique, présidé par le représentant du ministre du Commerce, est composé des experts de haut niveau des ministères impliqués dans la mise en œuvre des mesures et actions du Gouvernement et personnes ressources issues du secteur privé et des organisations de la société civile. Enfin, le Secrétariat exécutif est l'organe opérationnel chargé de l'administration du CNLVC, de la coordination des groupes de travail thématiques et de la mise en œuvre des décisions du gouvernement.

« L'enjeu reste, sinon de réduire de façon sensible le coût de la vie, du moins d'assurer à nos concitoyens les meilleures conditions d'accès aux produits de consommation courante. La solidarité d'actions sur ces questions ne devra en aucune façon être rompue », a souligné le Premier ministre après la remise de la matrice d'actions aux membres du conseil.

Avec la mise sur pied du Conseil national de la lutte contre la vie chère, le président de la République Alassane Ouattara et son gouvernement affichent ainsi leur détermination à améliorer les conditions de vie des Ivoiriens.

Cote d'Ivoire

Orange-Ci se dote d'un siège de 28 milliards F CFA

Un nouveau siège, à la hauteur de ses ambitions et en bordure de lagune sur une superficie de 18 181 m2.… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.