17 Juillet 2017

Tunisie: Un sentiment d'insécurité !

On se plaint de la montée de la délinquance. Depuis quelques semaines maintenant, la commune de Ras Djebal, à 40 km de Bizerte, vit dans l'inquiétude. En effet, bon nombre de familles locales et autres estivants venus décompresser dans cette belle contrée côtière se sentent désormais dérangés par un phénomène nouveau dans les plages.

De plus en plus de jeunes de la région consomment de la (Zatla) mais aussi des comprimés (Sobitex) sans crier gare, au vu et au su de tout le monde ! Le résultat est qu'on entend des propos orduriers en permanence et on assiste à des disputes ici et là.

Ce qui est encore plus révoltant est qu'il n'y a pas de rondes policières par manque d'effectifs humains et de moyens matériels.

La sécurité de la ville passant avant celle des plages dans de telles conditions selon une source fiable. On ne voit pas non plus de réactions de la part de la délégation de la municipalité de Ras Djebal, toujours selon notre source.

La vente au noir de boissons alcoolisées notamment à Cap Zbib, non loin de là, a davantage aggravé la situation. On a l'impression qu'il n'y a aucun contrôle de la part des autorités puisque le laisser-aller est total, les habitants ne se sentent plus en sécurité, nous dit-on.

Il est vrai que le renfort tant attendu n'arrive pas encore. Et en attendant, ces hors-la-loi agissent en toute impunité et n'ont plus peur de rien.

Espérons, malgré tout, que les parties concernées agiront au plus vite afin de mettre un terme à ce climat d'insécurité qui règne dans les plages de Ras Djebal.

Tunisie

La Tunisie soutient la feuille de route onusienne

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui a réaffirmé, hier, à… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.