17 Juillet 2017

Cameroun: Un bateau du Bataillon d'Intervention Rapide à chaviré - 3 soldats repêchés et 34 disparus.

Voici le communiqué du ministre délégué à la présidence chargé de la défense.

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense informe l'opinion nationale et internationale, qu'un bateau logistique du BIR baptisé « Le Mundemba » en partance pour Bakassi pour un ravitaillement et ayant à son bord 37 personnels y compris l'équipage, a cha viré en mer au large de DEBUNSHA le 16 juillet 2017 vers 06 heures, heure locale. Les circonstances de cet accident ne sont pas encore élucidées, mais les premières informations font état d'une mer qui s'est brusquement agitée.

La salle des opérations, sitôt après avoir perdu le contact avec le bateau dont la trajectoire est habituellement suivie grâce à un système de tracking, a déclenché la procédure d'alerte et des patrouilles maritimes ont immédiatement été mises en route pour les recherches de sauvetage ainsi qu'une patrouille aérienne qui a survolé sans cesse la zone géographique du dernier contact radio. L'hélicoptère a pu repérer des traces de carburant et a ainsi aiguillé les patrouilles maritimes vers les lieux probables du chavirement. 03 soldats ont pu être secourus mais le bateau semble avoir coulé au fond des eaux.

Cette zone est quadrillée et fait l'objet de recherches minutieuses et intenses pour secourir d'éventuels survivants. 34 personnels sont jusqu'à présent portés disparus. Informé de la situation, le chef de l'Etat, chef des Armées, qui suit le déroulement des opérations a prescrit l'intensification des recherches, la mise en place d'une cellule de crise au ministère de la Défense pour coordonner les différentes opérations et d'une commission d'enquête. Y faisant suite, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a présidé une réunion de crise dans l'après-midi du dimanche 16 juillet 2016, à laquelle ont pris part les hauts responsables ci-après : - Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense chargé de la gendarmerie nationale ; Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et victimes de guerre ; - Le chef d'état-major des armées ; - Le secrétaire général du ministère de la Défense ; - Les chefs d'Etat-major des armées de terre, air et de la marine nationale ; - Le directeur central de la Coordination de la gendarmerie nationale ; - Le major général du Corps national de Sapeurs-pompiers ;- Le chef du secrétariat militaire ; - Les chefs de division de la Communication, de la Sécurité militaire et de la Coopération militaire ; - L'officier de liaison des BIR ; - Le chef du secrétariat militaire adjoint et des chargés d'études. Après évaluation, les différentes composantes des Forces de défense ont été mises à contribution et le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a immédiatement mis sur pied une commission d'enquête dont la présidence est assurée par le secrétaire d'Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie nationale./-

Yaoundé, le 16 juillet 2017

(é) BETI ASSOMO Joseph

Cameroun

Palais des congrès de Yaoundé - Différentes activités sportives émerveillent les enfants

Après sa cure de jouvence, le joyau architectural accueille des ateliers sur la partie basse. C'est dans la cadre… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.