17 Juillet 2017

Centrafrique: Le patron du bureau humanitaire de l'ONU à Bangui pour mobiliser d'urgence

Photo: Africa Times News
African union

Stephen O'Brien, le patron d'Ocha, le bureau de coordination humanitaire de l'ONU, est arrivé ce dimanche matin à Bangui. En Centrafrique, il vient alerter sur les besoins humanitaires grandissants après la reprise des violences dans l'est du pays.

C'est avec sa casquette de coordonnateur des secours d'urgence que Stephen O'Brien se rend en République centrafricaine.

Depuis les combats qui ont eu lieu au début du mois de mai dans l'Est, et qui continuent aujourd'hui, plus de 100 000 nouveaux déplacés vivent dans des camps de fortune à Zémio, Alindao, Bria ou Bangassou.

Bangassou, c'est d'ailleurs là que Stephen O'Brien doit se rendre ce lundi pour constater les dégâts des affrontements sanglants commis par des groupes d'autodéfense envers la communauté musulmane, il y a deux mois.

Pour le patron d'Ocha, sa venue doit être un signal d'alarme à la communauté internationale : « C'est très important de saisir toutes les opportunités afin d'améliorer les conditions du pays et la gouvernance et l'humanitaire pour tout le monde ».

Avec seulement 30% des besoins couverts sur les 400 millions de dollars évalués pour l'année 2017, le financement est actuellement au plus bas.

Or les besoins augmentent de manière exponentielle après les massacres de ces derniers mois. D'autant que les ONG sont régulièrement la cible des groupes armés et la RCA est considérée comme le pays le plus dangereux au monde pour les travailleurs humanitaires.

Centrafrique

Des hommes armés pillent le site des déplacés à Bria

Le site des déplacés de la paroisse Saint-Louis de Bria à l'est du pays dans la Haute-Kotto a… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.