16 Juillet 2017

Tunisie: Plage ou... porcherie ?

Remarque importante, c'était au milieu de la semaine et non au cours du week-end. Imaginons alors la situation, si c'était le cas.

Cette plage de ladite localité est, il faut le dire, la plus accessible pour ceux qui prennent le train de la banlieue-sud de Tunis. Car elle est à moins de 1.500 mètres de la gare, et l'avenue des martyrs du 1er octobre 1985, qui relie la gare à la corniche est bien ombragée et offre des dizaines de commerces de bouche.

Entassés dans un minuscule ruban de sable, du côté de la corniche, les baigneurs et compagnie se retrouvent dans une promiscuité insalubre sur tous les plans. La densité des parasols fixes loués chacun avec une table et des chaises en plastique étant très élevée. On dirait un camp de réfugiés. Autre remarque : absence flagrante de poubelles.

Le reste de la plage, côté sud, comme côté nord de la corniche, est moins chargé, surtout la partie située du côté de l'Institut supérieur de Bir El Bey, puis de la forêt. Une plage encore sauvage, qui s'étale sur cinq kilomètres, mais sûre, puisque surveillée par les agents de la Garde nationale.

Une intervention de la part des autorités est donc nécessaire afin de résoudre ce problème de la densité surélevée des parasols. Il y va de la santé et de la sécurité des estivants, ainsi que pour la sauvegarde du littoral. A cause de tous ces déchets, impossible de penser s'asseoir le soir et la nuit sur la plage sans être assailli par les fourmis.

Depuis 2000, l'année de sa création, la Jeune chambre de Hammam-Chatt organise des campagnes de propreté de la plage. Nous avons pris part à plusieurs d'entre elles et le constat est formel, il y a une absence flagrante de civisme chez nos concitoyens.

Il est fréquent de tomber sur des couches sales pour bébés enfouies dans le sable. Si des mères censées être la première école pour les générations futures se comportent de la sorte, il ne faudrait donc plus blâmer ceux qui jettent des pots de yaourt ou des bouteilles en plastique vides. Une action sérieuse est à entreprendre afin de mettre de l'ordre dans nos plages.

Tunisie

La Tunisie soutient la feuille de route onusienne

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui a réaffirmé, hier, à… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.