17 Juillet 2017

Burkina Faso: Fitini show 2017 - La course au «Silure d'or» lancée

Fitini show se déroulera désormais les samedis au lieu du dimanche comme auparavant. Les musiques en ballets chorégraphiques seront exclusivement Burkinabé, les tenues « des miss en tenue traditionnelles » exclusivement Burkinabé également, pas plus de 12 danseurs (6 filles et 6 garçons) pour exécuter les chorégraphies dans un décor léger, un prix spécial pour le meilleur encadreur.

Et pour couronner le tout, « Fitini Show » fait désormais partie des émissions de vacances dans le programme de la télévision publique nationale (la RTB) grâce à un partenariat entre les deux structures (Déni dêmè -RTB). Ceux sont là les principales innovations de la 18ème édition de ce festival des enfants.

Pendant deux mois du 30 juillet au 30 septembre 2017, des enfants âgées de cinq à quinze ans, vont rivaliser de talents en ballet chorégraphique, sketch, slam, autour du thème : «Le vivre ensemble, facteur de cohésion sociale pour un meilleur devenir des enfants». Avec en ligne de mire le Silure d'or qui récompense le meilleur ballet chorégraphique d'une valeur de un million de francs CFA.

Comme à l'accoutumée, les spectacles ont lieu dans la cuvette du théâtre de l'amitié de Bobo-Dioulasso, qui accueille le top de départ et la final de la plus grande manifestation culturelle des enfants au Burkina.

La compétition se déroulera dans deux zones: celle de Bobo Dioulasso, Dédougou, Banfora et Gaoua et celle de Ouagadougou, Koudougou et Dori.

Burkina Faso

Le gouvernement va sanctionner les partis politiques non en règle

A la date du 23 octobre 2017, 148 partis et formations politiques ont été légalement reconnus… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.