17 Juillet 2017

Cameroun: Orphelins et enfants vulnérables - Plus de protection

La sixième session du comité de pilotage des programmes et projets y relatifs a procédé à leur évaluation le 14 juillet dernier.

Les chiffres ont ceci de particulier qu'au-delà de leur froideur, ils interpellent toujours, en même temps qu'ils nous fixent sur le chemin à parcourir. En 2005, on estimait à un peu plus de 240 000 au Cameroun, le nombre d'orphelins et autres enfants vulnérables dans le contexte du VIH/sida. En 2010, ils étaient plus de 350 000, soit une augmentation de 26%.

C'est dire si la prise en charge des orphelins et enfants vulnérables (Oev) dans le contexte du VIH/sida, est non seulement un problème de santé publique, mais une priorité du gouvernement en matière de protection sociale de l'enfance. La sixième session du comité de pilotage des programmes tenue le 14 juillet dernier, se devait donc de « procéder à une évaluation sans complaisance des acquis, identifier les forces et faiblesses afin de mieux se projeter vers l'avenir en tenant compte de nouveaux défis ».

S'exprimant au nom du ministre des Affaires sociales (Minas) empêchée, Moussa Lasomme, conseiller technique n° I du Minas, s'est voulue pragmatique en mettant chacun devant ses responsabilités au regard des attentes de la société. Le 8 mai 2002, du haut de la tribune des Nations unies lors de la session extraordinaire de l'Assemblée générale consacrée aux enfants, Paul Biya affirmait : « Il n'existe pas de causes humaines plus dignes que celle de la défense et de la promotion des droits et de l'avenir des enfants ».

Forte de ces constats, la sixième session du comité de pilotage des programmes et projets a pris toute la mesure du problème. Entre autres, l'étude des différents rapports, l'état d'avancement du processus d'élaboration de la stratégie nationale du développement de la petite enfance (Dpe), l'évaluation des performances des principaux programmes en faveur des Oev, ont abouti à des formulations et recommandations pertinentes, qui ne demandent plus que l'implémentation des décideurs.

Cameroun

Stades annexes - A petits pas

Entre installation du chantier et terrassements, les travaux en sont à leur phase préliminaire. Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.