17 Juillet 2017

Tchad: L'opposant Laoukein Médard mis en examen

L'opposant Laoukein Médard, ex-candidat à la présidentielle de 2016, a été mis en examen ce lundi. Une information judiciaire a été ouverte pour «détournement de biens». Pour rappel, en juin, Laoukein Médard avait été destitué de son mandat de maire de Moundou, capitale économique du sud du pays

L'audience s'est déroulée à huis clos, dans une atmosphère très tendue. Selon des témoins, tôt le matin, les alentours du tribunal ont été bouclés par des agents de police.

« Personne ne pouvait assister à l'audience », indique un militant de la Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD), le parti de Laoukein Médard.

L'audience en tant que telle a duré près de 3 heures. Le juge a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour « détournement de biens », « usage illicite de biens » et « complicité ». La justice veut notamment enquêter sur la gestion de la mairie de Moundou, de 2012 au début de l'année 2017.

« Il n'a pas été question d'un montant bien précis concernant la valeur des biens prétendument détournés », indique l'avocat de l'ex-candidat à la présidentielle d'avril 2016.

« C'est la loi sur la corruption qui est appliquée une fois de plus », commente une autre source proche du dossier. L'entourage de Laoukein Médard dénonce des « pressions politiques » visant à briser sa carrière politique.

Tchad

Corruption au pays - Un bilan en demi-teinte pour les 2 ans de l'Inspection générale

Au Tchad, l'Inspection générale d'Etat fait un bilan de ses actions. Créée il y a deux ans,… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.