17 Juillet 2017

Togonews (Lomé)

Togo: Le texte le plus connu de la Bible évolue

A partir du 1er octobre, les fidèles catholiques togolais ne diront plus 'Ne nous soumets pas à la tentation', mais 'Ne nous laisse pas entrer en tentation' lors de la prière fondamentale 'Notre Père'.

Une petite évolution validée lundi par la Conférence des Évêques du Togo (CET) après consultation avec le Vatican.

D'après des analyses théologiques et exégétiques, la version actuelle n'est pas correcte. Elle ne traduit pas correctement l'idée originale. Elle donne que sentiment que c'est Dieu qui pousse l'homme à la tentation.

La prière du Notre Père est le texte le plus connu de la Bible. La plupart des chrétiens connaissent par cœur cette prière proposée par Jésus à ses disciples selon le témoignage de l'Évangile selon Matthieu.

Un quart de la population est catholique.

La prière du Seigneur : Notre Père

Notre Père

qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite,

sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi

à ceux qui nous ont offensés

et ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen

Togo

Prof David Dosseh, président des UST - "S'il y a vraiment ce courant réformiste, il faut qu'il se prononce... il aura le soutien des populations"

Cette assertion en titre de cet article n'est que l'extrait de la réaction du professeur David Dosseh,… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.