17 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Santé - Le pays a validé le protocole de recherche d'essai vaccinal contre Ébola

« La RDC a été reconnue premier pays à accepter et à valider le protocole de recherche d'essai vaccinal contre la maladie à virus Ébola», a déclaré le représentant régional de l'épicentre pour l'Afrique, Yap Boum au cours de la table ronde dédiée à l'utilisation du vaccin RVSV-ZEBOV en RDC en phase clinique en cas de justification épidémiologique.

Organisée conjointement par le ministère de la Santé et l'ONG Médecins sans frontières- Épicentre (MSF/Épicentre), cette table ronde qui a notamment mis en présence les experts du ministère de la Santé et les partenaires se voulait un cadre d'échange entre les différents participants pour discuter sur la mise en place d'essai vaccinal de la maladie à virus Ébola.

Dans la lutte contre Ébola, la RDC a eu à gérer huit épidémies et leur gestion n'a jamais dépassé trois mois à la suite de l'utilisation des méthodes de santé publique. La dernière épidémie en date est celle survenue dans la zone de santé de Likati dans la province du Bas-Uelé. Avec cette expérience dans la riposte contre cette maladie, fait savoir le directeur de la direction de la lutte contre la maladie, le Dr Benoît Kebela, la RDC « se veut un centre d'excellence pour la prise en charge de la gestion de la maladie à virus Ébola ».

L'intervention de santé publique et de vaccin, a-t-il poursuivi, peut nous aider dans la gestion de la lutte contre Ébola. Pour bien gérer Ébola, il faut avoir une bonne surveillance qui permet la détection précoce des cas qui favorise une riposte rapide. L'exemple de l'épidémie à Likati en est une preuve ».

À en croire le Dr Benoît Kebela cité par l'agence congolaise de presse, ce forum était une occasion d'échange d'expérience qui peut nous permettre d'avoir un instrument qui définit les mécanismes de prise en charge rapide en cas d'une nouvelle épidémie d'Ébola. Il faut, dans une étape prochaine sur la mise sur pied d'un comité de pilotage par le ministre de la Santé, réunir tous les éléments devant produire un plan de contingence impliquant tous les secteurs en cas d'une nouvelle épidémie.

Pour sa part, l'expert Ébola au MSF, Luis Encinas, pense que la RDC a une carte à jouer et qu'elle peut devenir demain un centre d'excellence susceptible d'attirer des gens en provenance de l'extérieur pour se former sur le traitement d'Ébola. « C'est une opportunité pour la RDC et pour toute l'Afrique de mettre en place un centre d'excellence pour la prise en charge de la gestion d'Ébola, doté des capacités de formation, des personnels congolais et africains qualifiés, et des laboratoires capables de faire des tests », a -t-il indiqué.

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.