17 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Le commandement de la force de la MONUSCO appelle les groupes armés à déposer les armes

Le Commandant adjoint de la force de la MONUSCO, le général Commins, demande aux groupes armés étrangers et nationaux opérants sur tout le territoire de la RDC de déposer les armes.

Au terme d'une mission d'évaluation de la situation sécuritaire qu'il a effectué conjointement avec des autorités militaires congolaises la semaine dernière à Dungu (Haut-Uele), le numéro 2 de la force de la MONUSCO a recommandé le week-end à ces «mouvements armés retranchés dans la brousse depuis des années» à «prendre contact avec des détachements militaires de la MONUSCO ou de l'armée congolaise dans la région pour remettre leurs armes».

«Nous ferons tout ce que nous devons pour leur permettre de retourner à une vie normale. Qu'ils cessent ces actes, qu'ils reviennent à la vie normale et nous donnerons à leurs familles et à eux-mêmes, toutes les chances possibles pour vivre comme des êtres humains doivent vivre», a assuré le général Commins.

D'après lui, la situation dans le Haut Uélé est caractérisée par la recrudescence de l'activisme des rebelles de la LRA. Dans cette optique, «neutraliser et mettre fin à la nuisance créée par les éléments LRA, est un objectif prioritaire pour la MONUSCO et les FARDC», a-t-il prévenu.

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.