17 Juillet 2017

Congo-Kinshasa: Mbuji-Mayi - Arrestation de 3 personnes accusées de « torpiller l'enrôlement des électeurs »

Les services de renseignement détiennent depuis vendredi 14 juillet à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), trois personnes accusées de « torpiller les opérations d'enrôlement des électeurs ».

Parmi elles, Nicolas Mbiya, membre du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), rapporte la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Selon la même source, tout est parti de l'arrestation, le 8 Juillet, à Kabeya Kamuanga, d'un membre de ce centre d'inscription sur qui il a été trouvé 20 cartes d'électeurs avec sa photo mais des noms différents.

Le secrétaire exécutif provincial de la CENI au Kasaï-Oriental, Nicolas Kalambayi estime qu'il s'agit d'une manœuvre bien orchestrée visant à obtenir des doublons.

A l'opération de nettoyage du fichier électoral, tous ceux qui s'enrôlent plus d'une fois seront tout simplement radiés, annonce-t-il.

Congo-Kinshasa

Pweto s'enfonce dans la crise

En République démocratique du Congo, la crise du Tanganyika déborde sur les provinces voisines. Ce… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.