17 Juillet 2017

Angola: L'industrie fait une étude sur la quantité de ferraille existant dans le pays

Luanda — Le Ministère de l'Industrie fera une étude dans un proche avenir afin de déterminer la quantité de ferrailles existant dans le pays, a annoncé lundi, à Luanda, la ministre de l'Industrie, Bernarda Martins.

Prenant la parole à l'ouverture d'une réunion qui s'est penchée sur la problématique des ferrailles en Angola, Bernarda Martins a souligné que, en plus de l'étude, on prétendait trouver un équilibre entre les prix qui seraient fixés par les fabricants et les usines sidérurgiques.

« Nous avions besoin de trouver une politique plus équilibrée entre la collecte, le prix, l'achat national et international, et la possibilité d'exporter ou non», a-t-elle dit.

Par conséquent, a-t-elle ajouté, pour protéger cette matière première, on a pris la décision d'établir un quota (zéro) pour l'exportation de la ferraille, afin de préserver les réserves et promouvoir les industries du pays.

Selon la ministre, il doit y avoir un dialogue entre tous les acteurs impliqués dans le secteur, de sorte que le quota qui sera établi en 2018, soit conforme aux membres du processus.

La réunion sur la problématique des ferrailles dans le pays a connu la participation des principales entreprises et professionnels opérant dans le secteur de l'industrie.

Angola

Au large de la Namibie, 20.000 diamants sous les mers

Lentement, les flots s'écartent pour faire apparaître celui que l'équipage du "Mafuta" surnomme le… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.