17 Juillet 2017

Sénégal: Me Augustin Senghor - «La fédération va prendre les sanctions qui s'imposent»

La Fédération sénégalaise de football a promis de prendre les sanctions qui s'imposent suite au drame qui s'est produit lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre l'Us Ouakam et le Stade de Mbour.

C'est l'une des premières déclarations de son président, Me Augustin Senghor, quelques heures après cette manifestation de ce samedi 15 juillet au stade Demba Diop, entraînant 8 pertes humaines et une centaine de blessés.

«Si nous avons convoqué une réunion d'urgence pour prendre des mesures qui s'imposent. Si ce n'est pas fait, le sport sénégalais n'irait pas de l'avant. Les commissions au niveau des différentes ligues professionnelles vont recevoir les rapports.

Il faut d'abord situer les responsabilités. La Fédération sénégalaise de football va prendre les sanctions qui s'imposent. Ces sanctions peuvent aller jusqu' à une suspension pour une longue durée», a-t-il déclaré.

Le président de la Fsf renseigne qu'une enquête a été déclenchée pour situer les responsabilités et déterminer les causes. «Nous sommes en train de nous concerter avec les autorités pour voir les mesures à prendre.

Nous sommes en tant que responsables, interpellés quelque part. Mais, pour le moment, il est difficile d'entrer dans les détails parce qu'il y a une enquête pour déterminer les véritables causes».

Il précise que la première décision issue du comité d'urgence a été de suspendre toutes compétitions. «Le comité exécutif de la Fédéraytion va se réunir mais on retient que les dernières compétitions sont reportées ultérieurement.

Aujourd'hui, il faut envisager la possibilité de jouer les finales au stade Léopold Senghor car le stade Demba Diop ne peut plus accueillir tout ce public.

On évoque les problémes d'infrastructures ou de sécurité mais il faut dire que c'est le comportement de certaines personnes qui sont à l'origine de ce drame», dira Me Senghor avant de marquer sa surpise.

«Personne ne pouvait prevenir de tels événements. On était aux prolongations. Il y a eu des jets de pierres. C'est cela qui a créé un mouvement de foule et ensuite provoqué un le drame d'après les premières informations. C'est la première fois que cela arrive. C'est un évenement qui nous attriste.

On ne trouve pas les mots pour le qualifier puisqu'il nous a surpris. Cette finale devrait reunir tout le monde et permettre aux gens d'être dans la bonne humeur et de voir une équipe gagnante. Mais quand on assiste finalement à des pertes humaines, c'est quelque chose de douloureux.

C'est mon premier sentiment. Aujourd'hui, nous pensons plus aux victimes, aux blessés, à leur famille », a-t-il confié.

Sénégal

Les Exportations du Sénégal vers l'UEMOA atteignent 40 milliards en mai

Elles sont estimées à 40,0 milliards au mois de mai 2017 contre 28,9 milliards le mois… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.