19 Juillet 2017

Ile Maurice: Rodrigues/Eau - Signature d'un accord pour le projet de dessalement solaire à Caverne Bouteille

communiqué de presse

Un accord de consortium a été signé entre l'Assemblée Régionale de Rodrigues et les promoteurs, dont MASCARA et QUADRAN, au début de la semaine pour entériner le démarrage du projet de dessalement solaire à Caverne Bouteille.

Une délégation dirigée par l'Ambassadeur de France à Maurice, M. Gilles Huberson, et composée de représentants de la Commission de l'Océan Indien (COI), l'Union Européenne (l'UE), le Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM), et l'Agence Française de Développement (AFD), était en mission à Rodrigues du 8 au 11 juillet 2017 dans ce contexte.

Financé à hauteur de € 650 000 (Rs 26 millions) par l'UE à travers la COI, le FFEM, l'ARR et les promoteurs, ce projet démontre le soutien des organisations internationales à l'égard de Rodrigues.

Présent lors de la signature, le Chef Commissaire, M. Serge Clair, a exprimé sa reconnaissance pour les organisations qui soutiennent Rodrigues. Il devait ensuite affirmer que l'expertise de MASCARA et QUADRAN seront sollicités pour le fonctionnement des stations de dessalement à Pointe Cotton et Baie Malgache.

Exprimant sa satisfaction quant à la réalisation de ce projet innovateur et unique dans la région, l'Ambassadeur de France, M. Gilles Huberson se réjouit que la France, la COI et l'UE puissent apporter une partie de solution au problème d'eau à Rodrigues dans le contexte du développement durable et de l'énergie renouvelable. Il a réaffirmé l'engagement de la France envers Rodrigues et la République de Maurice en faveur de l'innovation, l'approvisionnement en eau, le climat et l'énergie.

M. Huberson est d'avis, qu'à l'exemple de Rodrigues, les îles francophones doivent avoir un projet en commun parce que ce sont les premières à être touchées par les effets du changement climatique. Se disant satisfait de la réalisation de ce projet, il a évoqué l'engagement de la France à travers le FFEM pour le financement de nombreux projets depuis 2013 dans plusieurs pays francophones dans le domaine de l'innovation et du changement climatique. Il affirmé que la France soutiendra Rodrigues dans ses initiatives.

Projet s'insère dans le cadre du programme COI-Energies

De son côté, Mme Véronique Espitalier-Noël, Chargée de mission de la COI, devait faire ressortir le symbolisme de cette signature qui marque le lancement officiel du premier projet de leur appel à projets sous le 10ème FED. Elle a annoncé deux autres projets, en l'occurrence la création d'un éco village à Rivière Cocos qui sera alimenté en électricité par des panneaux photovoltaïques et la mise en place de bio-digesteurs pour la gestion de déchets ménagers organiques pour 150 familles de Rodrigues.

La COI contribue concrètement, par ces projets à l'amélioration des conditions de vie de la population. 'Ce lancement est symbolique parce que ce petit territoire de Rodrigues a fait l'objet de toute l'attention de notre programme de COI-Energies. Nous avons choisi Rodrigues petite île pilote pour financer une stratégie en matière d'énergie renouvelable et efficacité énergétique', estime la Chargée de mission. La COI financera également la formation des opérateurs de ce projet ainsi qu'un tableau de bord énergétique en vue d'assurer la durabilité du projet.

L'unité de dessalement solaire-Un projet innovant

A la station de dessalement de Caverne Bouteille, le bâtiment sera utilisé pour la mise en place de ce projet. Des équipements seront installés pour le dessalement par les techniques d'osmose-inverse. La station produira 80m3 d'eau par jour et utilisera 60 kw d'énergies des panneaux solaires.

L'objectif est de proposer un projet innovant qui ne consomme plus de diésel et qui est autonome en énergie. Le projet pourrait être reproduit ailleurs. Les promoteurs, qui espèrent réussir ce projet comme ceux de l'éoliens, considèrent ce projet comme étant un bel exemple pour Rodrigues et un immense exploit pour toutes les petites îles de l'Océan Indien.

Durant leur visite, la délégation a eu des séances de travail sur la mise en œuvre du dessalement solaire, la formation professionnelle, et le développement de l'aéroport.

Ile Maurice

Les tests négatifs sont confirmés pour le quinquagénaire soupçonné d'avoir contracté la peste

La maladie redoutée ne s'est pas avérée. Le Mauricien de 54 ans soupçonné d'avoir… Plus »

Copyright © 2017 Government of Mauritius. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.