19 Juillet 2017

Angola: PR approuve la demande de non-objection en faveur de la Guinée-Bissau

Luanda — Le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, a récemment approuvé la demande de « non-objection » sur la troisième révision du programme du Fonds monétaire international (FMI) d'un soutien financier à la République de Guinée-Bissau.

Selon le décret présidentiel publié au Journal Officiel du 12 juillet, auquel l'Angop a eu accès mercredi, la Guinée-Bissau est parmi les groupes de pays pauvres très endettés (PPTE), c'est pourquoi elle mérite un traitement différencié dans le chapitre sur l'aide financière.

Ainsi, la demande de non-objection du gouvernement de l'Angola en faveur de la République de Guinée-Bissau, visant l'approbation de la révision par le Conseil d'Administration du FMI, en cours dans ce pays en vue du décaissement par cette institution financière d'une valeur pour soutenir l'économie de ce pays d'Afrique.

La Guinée-Bissau a demandé le soutien financier du FMI pour faire face à la crise économique et relancer son économie.

« A cet effet, le FMI exige que la République de Guinée-Bissau négocie sa dette avec les pays créanciers, dont l'Angola, et qu'elle honore ses compromis avec ces pays », lit-on dans le document signé par le Président de la République, José Eduardo dos Santos.

La République de Guinée-Bissau a contracté avec la République d'Angola plusieurs dettes, en vertu de quelques protocoles financiers depuis 1978, qui sont estimés à plus de 45 millions de dollars américains.

Angola

Le ministre de la Construction garantit l'achèvement des travaux en cours à Cabinda

Le ministre de la Construction et Travaux Publics, Manuel Tavares de Almeida, a garanti vendredi à Cabinda que… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.