19 Juillet 2017

Congo-Brazzaville: Manœuvres, le fils du dictateur Sassou veut créer son propre parti...

L'opportunité, il l'attendait. Perfide, Denis-Christel, le fils du dictateur congolais, surnommé «Kiki le pétrolier » a travaillé à écarter les barons du parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) aux élections législatives et parachuter des jeunes qui lui seront tout acquis.

Il sait qu'après la publication des résultats, les anciens du PCT ne pèseront plus que d'un poids marginal. "Kiki", depuis le 16 juillet au soir, est très dur avec Pierre Ngollo qu'il accuse de faire pression sur Henri Bouka, le président de la Conel afin qu'il déclare élus des anciens du parti.

En réalité, "Kiki", a une feuille de route bien precise. Sa première étape consiste à montrer aux yeux de tous qu'il n'est plus possible de compter sur le PCT. Afîn de créer un nouveau parti dont il sera le président fondateur.

Il a la bénédiction de son père dans ce funeste projet. Tous les élus qu'il a pistonnés et financés sont d'office, membres de son futur parti. Il envisage aussi de rallier en masse.

Il argue que Pierre Ngollo à très mal tenu le parti qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Il brandit les scènes de fraudes et de tripatouillages massifs recensés ci et là sur l'étendue du territoire.

Le PCT, selon lui ne fait plus recette, le peuple ne suit plus. En réalité, "Kiki" sait qu'il aura du mal à s'imposer à la tête du PCT. Il sait surtout que son ascension suscitera une scission et un désastre qui pourraient emporter le régime de son père.

Il n'est pas exclu qu'il transforme "Perspectives d'avenir" en parti politique, comme il l'a fait Avec le Pole des Jeunes Républicains (PJR), l'assosciation qu'il avait créée.

Congo-Brazzaville

Commune de Brazzaville - Les quartiers Matari et Italolo bientôt accessibles par véhicule

Le maire de la ville capitale, Christian Roger Okemba, a procédé le 10 décembre au lancement des… Plus »

Copyright © 2017 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.