23 Juillet 2017

Gabon: Crise politique/ « Jean Ping foulera le sol de sa patrie en tant que président, le 25 juillet... », selon Jean Eyéghé Ndong

En Europe depuis deux semaines, Jean Ping regagne le Gabon ce 25 juillet à 16h. Jean Eyéghé Ndong, ancien premier ministre devenu opposant, a invité la population à se vêtir de jaune pour se rendre en masse à l'aéroport, lors d'une rencontre aux allures d'un meeting, organisée ce week-end à Libreville.

Les amis de Jean Ping étaient réunis autour de Jean Eyéghé Ndong, un de ses principaux soutiens, le samedi 22 juillet à leur quartier général, un lieu devenu historique depuis le 31 Août 2016, grâce à l'attaque des forces de l'ordre contre les partisans de l'opposition. L'assaut avait causé des morts chez les civiles. L'objectif de la rencontre était d'annoncer la date de retour au Gabon de leur leader jean Ping, considéré comme l'élu du peuple à la dernière présidentielle. Ce dernier sera à Libreville le 25 juillet après-midi. L'annonce de ce retour a sonné comme une délivrance au sein du public venu nombreux. L'opposant rentre d'une tournée d'explication sur sa solution de sortie de crise. Une proposition qui le placera à la tête du pays sans effusion de sang, avec l'implication de la communauté internationale.

Une posture qui éloigne de la sortie de crise... Jean Eyeghe Ndong a prononcé un discours ferme, dévoilant que la position du clan de Jean Ping reste intacte. Il n'y aura pas de dialogue entre Ali Bongo et eux. Estimant qu'ils n'ont rien à négocier, vu que les gabonais avaient choisi le candidat de l'opposition lors du vote. Pour eux, il s'agit de reconnaitre le vrai vainqueur : « la victoire de Jean Ping ne doit pas se négocier arrêtons cette hypocrisie. Les gabonais ont voté Jean Ping » a-t-il martelé. Cette position montre que la crise sociopolitique qui paralyse le Gabon n'est pas proche de l'issue. Le président actuel ne semble pas être non plus dans la posture de reconnaître sa défaite un an après, malgré le climat morose du pays. Le fils du défunt Omar Bongo multiplie ses voyages en étranger où il rencontre d'autres chefs d'Etats, comme si tout était normal chez lui.

Le retour de Jean Ping met les forces de sécurité en alerte L'opposition radicale rassemble encore du monde, malgré la longue durée de la bataille postélectorale. Il semble que de nombreux gabonais gardent toujours l'espoir de voir Jean Ping accéder au pouvoir. Le public était nombreux au QG avec Jean Eyeghe Ndong, alors l'aéroport L éon Mba pourrait être débordé ce 25 juillet. A l'évidence, les forces de sécurité seront déployées comme de coutume mais leur mission sera d'encadrer la manifestation sans violence ou d'empêcher aux supporters de l'ancien président de la Commission de l'Union africaine d'accéder librement à l'aéroport ? Depuis l'annonce de cette arrivée, des patrouilles nocturnes de police ont repris dans certaines zones de Libreville. Dans les secteurs avoisinant le QG des opposants, des clients ont signalé l'irruption de la police dans des bars qui veillaient encore samedi soir. Ce dimanche 23 juillet, des postes de contrôle y sont aussi visibles.

Gabon

Top 20 RFI - Pierre-Emerick Aubameyang déjà en tête

Le meilleur buteur africain d'Europe de la saison 2016-2017 est en tête du premier Top 20 RFI de la saison… Plus »

Copyright © 2017 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.