24 Juillet 2017

Djibouti: Trois agences de l'ONU promettent d'aider le pays à atteindre les objectifs de développement durable

En déplacement ce weekend à Djibouti, les chefs de trois agences des Nations Unies ont promis d'aider ce pays à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), en mettant notamment l'accent sur la santé et la lutte contre la malnutrition.

« Le pays a réalisé d'importants progrès pour améliorer la santé de la population, en particulier des enfants et des femmes.

La mortalité des enfants de moins de cinq ans et maternelle a été réduite de moitié au cours des deux dernières décennies », a noté le Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Des programmes équitables et efficaces de santé sont essentiels, en particulier en renforçant la couverture universelle de santé et en intensifiant la lutte contre les éventuelles épidémies, comme le choléra, grâce à un système de surveillance et d'alerte efficace », a-t-il ajouté.

Lors de leur visite, Dr. Tedros, accompagné du Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Anthony Lake, et du Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, ont rencontré le Président djiboutien, Ismail Omar Guelleh, avec qui ils ont discuté de la coopération des Nations Unies avec la République de Djibouti.

Les chefs d'agences onusiennes ont discuté de leur engagement à accélérer les efforts du gouvernement pour atteindre les ODD et le rôle clé de Djibouti dans les réponses aux crises humanitaires dans la région.

Le Directeur exécutif de l'UNICEF, Anthony Lake, a déclaré que l'UNICEF et les deux autres organisations appuieront les efforts de Djibouti pour atteindre les ODD, en mettant l'accent sur la malnutrition, particulièrement chez les enfants - et sur la santé et l'accès à l'eau potable et à l'assainissement.

« Ici à Djibouti ou ailleurs, investir dans la nutrition est l'un des moyens les plus rentables pour garantir la survie et l'avenir des enfants et soutenir en conséquence la croissance à long terme de leurs sociétés.

Cela signifie qu'il est important de travailler ensemble dans tous les secteurs - y compris la santé, l'eau, l'hygiène et l'assainissement, l'agriculture et même la protection sociale - pour atteindre chaque enfant à risque.

Nous encourageons Djibouti à rejoindre le mouvement mondial 'Scaling Up Nutrition' pour mettre fin à la malnutrition sous toutes ses formes », a dit M. Lake.

Le Directeur du PAM, David Beasley, a félicité la République de Djibouti pour le rôle stratégique et central de son appui à la réponse du système des Nations Unies aux crises humanitaires dans la région, surtout en ce qui concerne l'épidémie de choléra au Yémen.

« L'approvisionnement en nourriture, vaccins, médicaments et d'autres intrants essentiels pour faire face aux urgences dans la région dépend des installations logistiques que Djibouti offre aux agences de l'ONU », a déclaré M. Beasley.

« Djibouti joue et continuera à jouer un rôle clé en fournissant un appui logistique crucial pour les réponses aux urgences et les programmes de développement ».

La délégation a également discuté du nouveau cadre d'aide au développement des Nations Unies couvrant la période 2018-2022 et qui sera soumis sous peu à l'approbation de Djibouti.

Il vise à garantir une plus grande synergie et complémentarité des interventions des agences, fonds et programmes des Nations Unies en appui aux efforts de l'Etat et accroître l'effet multiplicateur de leur contribution au développement du pays.

Djibouti

Vers une ouverture du CHAN à tous les internationaux évoluant sur le continent

La Confédération africaine de football (CAF) envisage d'ouvrir le Championnat d'Afrique des nations… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.