24 Juillet 2017

Sénégal: Prix de l'engagement litteraire 2017 - Aminata Sow Fall distinguée

L'écrivaine Aminata Sow Fall est l'heureuse lauréate du Prix de l'Engagement littéraire 2017. Basé à Genève, le Cercle des amis des écrivains noirs engagés (Cene), par le biais de sa présidente, Flore-Agnès Nda Zoa, lui a remis la récompense samedi dernier, 22 juillet à Keur Birago. Le choix est porté sur l'auteure de «L'Empire du mensonge» pour son talent, la qualité de ses ouvrages et son engagement pour l'Afrique.

Des hommages fusent sur l'écrivaine Aminata Sow Fall. Après être choisie marraine du Concours général édition 2017, l'auteure de «L'Empire du mensonge», s'est vu décerner le Prix de l'Engagement littéraire, édition 2017, par le Cercle des amis des écrivains noirs engagés (Cene) avant-hier, samedi 22 juillet à Keur Birago. Cette distinction récompense des auteurs engagés et promeut la production littéraire des africains et afro descendants.

A la tête du Cene, la suissesse d'origine camerounaise et avocate au barreau de Genève, Flore-Agnès Nda Zoa, n'a pas manqué de louer les valeurs de l'auteure du célèbre ouvrage: «La Grève des Battus». «Notre choix s'est porté sur Aminata Sow Fall pour son immense talent d'écrivaine, ses valeurs, son engagement profond pour l'Afrique», a expliqué la présidente du Cene.

En effet, les témoignages ne tarissaient pas à l'endroit d'Aminata Sow Fall. Prenant la parole, le président de l'Association des écrivains du Sénégal (Aes), Alioune Badara Bèye, dira que l'écrivaine est plus que méritante de ce prix.

«C'est une consœur reconnue pour son talent. Et, ses œuvres ont franchi les frontières depuis des années», note-t-il. Mieux, celle que l'on surnomme «la grande dame de la littérature contemporaine», ajoute Alioune Badara Bèye, a la «chance d'avoir eu un consensus autour de son talent et a conquis le monde littéraire par la qualité de ses œuvres».

L'émotion était donc à son comble. Et, cette fois-ci, c'est avec le président de la section sénégalaise de Pen, colonel Moumar Guèye pour qui, les «mots manquaient pour qualifier l'écrivaine». «Aminata Sow Fall n'écrit jamais pour avoir un prix, mais elle écrit par conviction en s'adressant surtout aux jeunes», confie Moumar Guèye.

Emboitant le pas au président de l'Aes, il reste confiant que l'écrivaine pourrait, un jour, recevoir le Prix Nobel de littérature. S'adressant au Cene, Momar Guèye affirme: «vous ne vous êtes pas trompés dans votre choix parce que je ne vois pas, dans le monde littéraire qui m'entoure, une personnalité qui mérite plus qu'Aminata Sow Fall tous les honneurs et hommages de notre République d'abord et du monde entier ensuite».

Evidemment, la lauréate du Prix de l'Engagement littéraire n'est pas restée insensible aux nombreux témoignages à son endroit. «Je ne peux pas dire tout ce que je ressens, tout ce qui m'étreint actuellement en amitié, en reconnaissance, en émotion», déclare-t-elle.

Mais tout simplement, précise Aminata Sow Fall, des trémolos dans la voix, «je suis comblée, je suis heureuse parce que ce prix aurait pu être décerné ailleurs parce que le continent regorge de talents». Rappelons que le Cercle des amis des écrivains noirs engagés est une association de promotion littéraire basée à Genève, en Suisse.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.