24 Juillet 2017

Ile Maurice: Viol allégué de sa grand-mère - Le jeune de 18 ans libéré sous caution

Il ne doit pas se rendre au village où vit sa grand-mère. Et pour cause, cette dernière accuse le jeune homme de 18 ans de l'avoir violée. Cette mesure est une des conditions attachées à la remise en liberté conditionnelle du suspect. Il a, en effet, été libéré ce lundi 24 juillet.

Le jeune homme, un habitant de l'Est, a comparu devant la cour de Pamplemousses. Après avoir présenté une motion de remise en liberté par le biais de son avocat Assad Peeroo, il a été libéré contre une caution de Rs 9 000. Il doit aussi signer une reconnaissance de dettes de Rs 100 000.

Parmi les conditions imposées à sa remise en liberté conditionnelle, figure le fait qu'il ne doit pas aller à Caroline, l'endroit où demeure désormais sa grand-mère âgée de 68 ans. De plus, il doit se présenter au poste de police de sa localité chaque dimanche entre 6 et 18 heures.

Il nie les accusations

La présumée victime avait porté plainte au poste de police de Montagne-Blanche à la suite d'une visite à l'hôpital. Recherché depuis le mardi 18 juillet, son petit-fils s'est rendu le jeudi 20 juillet, à la police de Montagne-Blanche, accompagné de Me Assad Peeroo.

Dans sa déposition, le jeune homme a nié les accusations portées contre lui par sa grand-mère. Il a avancé que la sexagénaire boirait du matin au soir. Et que c'est l'alcool qui l'a fait délirer et l'accuser d'agression sexuelle.

Le jeune homme a comparu en cour de Pamplemousses où une charge provisoire de viol a été retenue contre lui.

Ile Maurice

Trafic de drogue - L'inaction des autorités mauriciennes décriée

Il dit détenir des informations sur un réseau de trafic de drogue et de blanchiment d'argent… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.