24 Juillet 2017

Afrique: Le fonds Helios acquiert les engrais du Français Louis Dreyfus

En Afrique, le fonds d'investissement Helios vient de racheter les activités africaines d'engrais et d'intrants du groupe français Louis Dreyfus Company (LDC).

Helios Investment Partners, le plus grand fonds d'investissement africain, l'a annoncé, ce lundi 24 juillet, dans un communiqué.

Fertilizers and Inputs Holding B.V., établie en Afrique depuis 1947 et filiale de LDC depuis 2011 réalise un chiffre d'affaires annuel de 300 millions de dollars sur une dizaine de pays du continent, grâce notamment à sa marque «La Cigogne».

La marque « La Cigogne », développée par Louis Dreyfus Company, est présente en Angola, au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d'Ivoire, à Madagascar, au Mali et au Sénégal.

Elle propose aux paysans une plateforme d'intrants et d'engrais, un marché en plein développement dans une Afrique en quête d'autosuffisance alimentaire.

Grâce à cette acquisition, Helios veut créer un nouveau champion africain et parie, pour cela, sur ce secteur clé qui devrait connaître, dans les années à venir, une croissance régulière.

Jointe par RFI, Zineb Abbad El Andaloussi, directrice générale chez Helios, explique cette démarche.

« Nous faisons aujourd'hui un investissement pour développer un réseau de distribution de fertilisants en Afrique le plus au point et le plus apte à répondre à la demande des agriculteurs de demain et des fermiers », a-t-elle affirmé.

« C'est un investissement qui est vital pour l'Afrique. On a besoin de nourrir les populations. La croissance démographique africaine est importante. L'Afrique ne pourra pas se développer s'il n'y a pas, à un moment ou un autre, l'autosuffisance alimentaire.

Cela est donc important et je pense que fondamentalement ce que l'on cherche à faire, c'est aider cette société - cette plateforme - à être le champion panafricain de demain », a ajouté Zineb Abbad El Andaloussi.

Helios, fonds africain, rachète une entreprise presque centenaire, d'origine française. Y aurait-il, peut-être, une sorte de passation de pouvoir ?

« Il y a une sorte d'ambition africaine : donner aux Africains les moyens de maîtriser leur développement et aujourd'hui, effectivement, cela passe par investir et réinvestir un certain nombre de secteurs pour que cela redevienne un business africain », a précisé la directrice de Helios.

Afrique

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.