24 Juillet 2017

Mauritanie: Le Président de la République souligne à Aleg que les réformes constitutionnelles sont dans l'intérêt du peuple mauritanien

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a présidé lundi après-midi à Aleg un meeting populaire où ont pris part toutes les moughataa de la wilaya ainsi que ses acteurs politiques et sociaux en plus des franges de la jeunesse et des femmes, des formations politiques et des organisations socio professionnelles et civiles.

Il a remercié les masses populaires venues de la plupart des moughataa de la wilaya lui souhaiter la bienvenue comme elles ont pris l'habitude de le faire, faisant remarquer que cette présence massive traduit l'attachement des habitants du Brakna au processus engagé par le gouvernement depuis 2008 et qui a donné des résultats palpables dont chaque citoyen cueille les fruits où qu'il se trouve sur le territoire de cette chère patrie.

Le Chef de l'Etat a ajouté que le pays se porte bien et que les acquis se renforcent, relevant que cette présence massive au meeting est le meilleur témoignage de l'engagement des populations du Brakna à valoriser les acquis, renforcer la démocratie, accepter le dialogue national inclusif et adopter ses résultats.

Il a abordé ensuite les résultats de ce dialogue notant qu'il a comporté 57 points visant à servir le peuple mauritanien et son Etat, à promouvoir ses institutions et à rationaliser ses ressources en faisant en sorte que notre démocratie suive la voie du consensus pour renforcer la démocratie et stimuler notre unité nationale.

Il a ajouté que n'ont boycotté ce dialogue que les irréductibles qui ont séquestré la Mauritanie et ont orienté ses ressources vers leurs propres intérêts personnels, notant que ceux qui prêchent pour la discorde, qui répandent le mensonge sont connus du peuple mauritanien, ce sont ceux qui ont levé le slogan « dégage » en 2010, tentant de conduire le pays vers la guerre et la destruction comme cela a eu lieu dans d'autres pays entraînant malheureusement le déplacement de leurs populations, l'écroulement de leurs institutions et l'effondrement de leurs ressources. .

Le Président de la République a précisé que les améliorations à apporter au drapeau national à travers deux bandeaux rouges ne sont pas une exception car 125 Etats dans le monde ont eu à ajouter des symboles rouges à leur drapeau. Aussi, ce qui a été proposé dans ce cadre, vise à marquer dans les esprits les sacrifices de la résistance nationale en reconnaissance à nos martyrs.

Les amendements proposés n'ont, par ailleurs, aucun rapport avec des mesures exceptionnelles portant sur l'état civil augmentant ses frais, les rumeurs qui courent à ce sujet ne sont que mensonge sans fondement.

Les réformes constitutionnelles, souligne le Chef de l'Etat, s'inscrivent dans la perspective du renforcement des acquis nationaux et de l'enracinement de la démocratie à travers la suppression du Sénat, l'élargissement de la composition du Conseil constitutionnel, qui sera de 9 membres dont le tiers est élu par l'opposition et la création du Haut conseil islamique de la Fatwa et des recours gracieux qui aura désormais les prérogatives du conseil de la Fatwa et des recours gracieux, du haut conseil islamique et du Médiateur de la République.

Le Sénat, poursuit-il, a coûté à l'Etat depuis sa création 16 milliards d'ouguiya sans compter les frais de voyage à l'étranger et il a été qualifié par l'opposition d'illégal et a été taxé d'œuvrer en dehors de la légalité et ce, avant d'être exploité politiquement pour leurs besoins personnels et en exécution d'un agenda propre.

S'agissant des conseils régionaux, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a indiqué qu'ils vont renforcer la décentralisation et permettre de rapprocher les prestations du citoyen et de garantir sa participation dans le diagnostic des problèmes locaux et leur trouver des solutions en partant des réalités propres des populations et ce en vue de répartir les richesses conformément à une approche qui favorise la création de pôles régionaux et qui participe à la fixation des populations dans leur terroir et qui allège la pression sur la capitale Nouakchott.

Mauritanie

Le Président de la République visite le centre hospitalier des spécialités de Nouadhibou

Dans le cadre de la visite qu'il entreprend actuellement dans la wilaya de Dakhlet-Nouadibou, le Président de la… Plus »

Copyright © 2017 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.