25 Juillet 2017

Centrafrique: Catherine Samba-Panza à la tête de la mission d'observation électorale de l'UA au Sénégal

L'ancienne Présidente de la Transition en Centrafrique est désignée chef de la délégation des observateurs de l'Union Africaine (UA) pour le suivi des élections législatives au Sénégal.

« L'ancienne présidente est désignée effectivement pour aider l'UA à observer les élections législatives au Sénégal. Je pense qu'elle a quitté Bangui ce jour », confie une source proche de la représentation de l'UA à Bangui.

L'ancienne Cheffe de l'Etat de Transition y est attendue avec plusieurs observateurs de diverses nationalités, au courant de la semaine. Il s'agit, selon des sources diplomatiques, d'une grande responsabilité.

« Les enjeux des législatives au Sénégal sont énormes pour le continent. C'est pour cela que l'ancienne présidente a été choisie pour tout ce qu'elle est et ce qu'elle a fait en matière d'élections », explique une source bien informée.

Les enjeux de ces législatives sont importants. D'un côté, le pouvoir du président Macky Sall tente de renouveler la majorité présidentielle avec de nouveaux candidats, mettant à l'écart plusieurs députés actuels de la majorité.

De l'autre, l'opposition bien que très divisée, tente de se baser sur les mécontents de la majorité pour rafler la majorité à l'Assemblée nationale, ce qui pourrait être un coup dur pour le pouvoir actuel au Sénégal.

La campagne électorale en vue des législatives sénégalaises, lancée mi-juillet, prendra fin ce vendredi. Les élections se tiendront le 30 juillet prochain.

Pour la première fois de son histoire, le Sénégal va connaître un nombre très élevé de candidats pour les 165 sièges à pourvoir à l'hémicycle. Au moins quarante têtes de liste ont été dévoilées, dont celle dirigée par l'ancien président, Abdoulaye Wade, qui pilote la coalition portée par son parti, le PDS.

L'observation des législatives sénégalaises est la deuxième mission du genre dirigée par l'ancienne présidente, Catherine Samba-Panza, depuis qu'elle a quitté la présidence en mars 2016.

C'est en Côte d'Ivoire, en décembre 2016, qu'elle a conduit la première mission d'observation électorale de l'UA. De source fiable, elle pourrait encore diriger le mois prochain, une équipe d'observateurs des élections en Sierra Leone pour le compte de la fondation CAIR.

Depuis son départ en mars 2016, l'ancienne présidente de la Transition en RCA est très active au niveau international. Elle a été nommée lors du 29ème sommet de l'Union africaine, membre du comité des sages de l'Union. Ce comité fait office d'organe de conseil auprès de la commission.

Centrafrique

Onze volontaires de la Croix-Rouge tués depuis le début de l'année

Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.