26 Juillet 2017

Madagascar: Cadre de partenariat pays - Lancement officiel avec la Banque mondiale demain

1,3 milliard USD, soit 4 131,4 milliards d'Ariary sur quatre ans. C'est le financement obtenu par Madagascar pour renforcer la résilience, réduire la fragilité et promouvoir la croissance inclusive, à travers le Programme du Cadre de Partenariat Pays (CPP). En effet, le Gouvernement s'est engagé à remédier aux conséquences et aux causes de la crise, dans le PND 2015-2019.

De son côté, le CPP vise à capitaliser la relative stabilité politique actuelle pour s'attaquer aux fragilités structurelles qui empêchent le développement humain et économique durable. Approuvé par le Conseil d'Administration du Groupe de la Banque mondiale, à Washington, le 27 juin dernier, ce CPP sera lancé officiellement à Madagascar, demain, 27 juillet 2017, au ministère du Plan Anosy. D'après les informations publiées, ce Programme comporte huit objectifs.

Pour le renforcement de la résilience et la réduction de la fragilité, il concerne le développement humain des enfants ; l'amélioration des moyens de subsistance des ménages vulnérables ; la mise en œuvre d'une décentralisation améliorée et efficace ; le renforcement de la transparence et de la redevabilité.

Egalité. En ce qui concerne la croissance inclusive, le CPP se fixe comme objectif, l'augmentation de la capacité fiscale pour financer les dépenses sociales et les infrastructures prioritaires ; l'amélioration de l'environnement des affaires et l'accès au financement ; le renforcement de la productivité rurale et l'amélioration de l'accès à l'énergie et au transport. Pour ce dernier point, le redressement de la performance de la Jirama devrait étendre le taux d'accès à l'électricité de 13% à 25%. Par ailleurs, le Programme du CPP intègre également la promotion de l'égalité des sexes.

En effet, les projets relatifs au développement donneront un rôle de premier plan aux femmes. Dans le cadre des Projets d'amélioration de la productivité de l'agriculture et de la pêche, les activités seront adaptées pour favoriser la participation des femmes. En outre, l'IFC (International Finance Corporation) du Groupe de la Banque mondiale, cherche à combler l'écart entre hommes et femmes dans l'accès à l'emploi et aux biens.

Madagascar

Le Samifin présente son rapport annuel sur la lutte contre le blanchiment

Le Samifin, le service de renseignements financiers, a présenté vendredi 18 août son rapport annuel… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.