26 Juillet 2017

Madagascar: Port de Toamasina - Les transitaires dénoncent la lenteur de la SMMC

Zèle ou incapacité ? On ne sait pas exactement la cause, mais les transitaires se plaignent des services de la SMMC (Société de Manutention des Marchandises conventionnelles). Depuis plus de six mois, la procédure d'extraction au sein du Grand Port fait l'objet de grogne.

D'après les explications, dans le processus de dédouanement, les remorques doivent être débarquées du haut des camions, pour que les douaniers puissent faire le procès-verbal de constatation des véhicules. C'est à ce niveau que la SMMC intervient, étant la seule à disposer de matériel habilité à faire cette tâche. D'après les transitaires, la société ne procède à cette extraction que tous les après-midis entre 14h et 17h, et n'arrive donc à traiter que deux véhicules par jour.

Coûts additionnels. Selon les informations, la SMMC n'a réussi à extraire qu'un camion au cinquième rang, ayant débarqué au port au mois de mai. « Ce problème engendre des conséquences néfastes pour les importateurs de véhicules. Ces derniers qui sont obligés de payer des frais de magasinage supplémentaires à ladite société », nous confie un transitaire. A noter que ce frais de magasinage s'élève à environ 1,5 million d'Ariary pour la première période de sept jours.

Ce coût augmente, suivant les périodes prédéfinies, au fur et à mesure que les véhicules restent au port. Face à ce problème, les transitaires ont tenté à plusieurs reprises de fixer un rendez-vous avec les responsables auprès de la SMMC, mais en vain, jusqu'à aujourd'hui, d'après les témoignages. Prétendant être victimes de cette lenteur de la SMMC, les transitaires demandent une prise de responsabilité en haut lieu pour ne pas léser les opérateurs ; et revendiquent un arrêt des paiements de frais de magasinage supplémentaires, dans l'hypothèse où la société SMMC fait face à des problèmes matériels.

Madagascar

La demande de mise en liberté provisoire d'un écologiste rejetée

Depuis trois semaines, ce défenseur de l'environnement est emprisonné pour s'être opposé… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.