26 Juillet 2017

Gabon: Débordements Retour de Jean Ping - Le Ministère de l'Intérieur se justifie

Libreville, le 26 Juillet 2017 - Communiqué de presse du Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, et de l'Hygiène Publique chargé de la Décentralisation et du Développement Local, suite aux débordements observés face à certains partisans lors de l'arrivée de Jean Ping le 25 Juillet 2017 à Libreville, notamment par l'usage des gaz lacrymogènes.

Le mardi 25 juillet 2017, les partisans de la Coalition pour la Nouvelle République se sont rendus à l'aéroport international Léon Mba de Libreville à l'occasion de l'arrivée de M. Jean Ping.

Informé par le biais des réseaux sociaux de ce que les partisans de Monsieur Ping convergeraient vers l'aéroport Léon Mba, et dans le souci de prévenir tout débordement et tout risque d'entrave à la libre circulation des personnes et des biens, le ministère de l'Intérieur a pris un certain nombre de dispositions notamment :

le déploiement des éléments des Forces de Police nationale;

la fermeture des débits de boissons aux alentours de l'aéroport et l'interdiction de stationnement des véhicules;

l'interdiction des attroupements au hall de l'aéroport et dans les environs immédiats.

Bien avant l'arrivée de Monsieur Jean Ping, quelques leaders de la Coalition pour la Nouvelle République ont été autorisés à accéder au Salon VIP de l'aéroport.

L'accès au périmètre de la zone aéroportuaire ayant été interdit, la détermination des partisans de Jean Ping à braver cet interdit sous l'incitation d'un des leaders de la Coalition, a amené les forces de l'ordre à faire usage des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Accueilli par les leaders de son regroupement politique, et sous escorte de ses partisans estimés à environ 300 personnes, Monsieur Ping s'est rendu à son quartier général sis aux Charbonnages.

En dépit des velléités de violence manifestées par les partisans de Jean Ping, les forces de l'ordre ont géré cet événement avec professionnalisme et contrairement aux allégations distillées çà et là, aucune perte en vie humaine n'a été déplorée encore moins des blessés. Seules deux personnes ont été brièvement interpellées puis libérées après indentification.

Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique,

et  de l'Hygiène Publique Chargé de la Décentralisation

et du Développement Local

Gabon

Révision de la Constitution - «Un projet inacceptable», selon Myboto

Au Gabon, le 28 septembre dernier, le gouvernement réuni en Conseil des ministres a adopté un projet de… Plus »

Copyright © 2017 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.